MUNICIPALES AU CREUSOT : Les 4 candidats répondent aux questions de creusot-infos (3) :  5 – Si vous êtes réélu ou élu, maintiendrez-vous son mode de fonctionnement actuel ? Doit-il conserver son statut associatif qui offre aux usagers des tarifs bien inférieurs à ceux pratiqués dans les autres parcs ?

Article de presse
03/03/2020

Julie Lucotte
«Si vous posez la question, c’est qu’il y a un problème de subventions. Si c’est le cas, autant le dire clairement. Autant qu’on sache qui paie et qui entretient.
Pour le moment, ça fonctionne bien. C’est l’association Les Chemins de fer du Creusot qui gère le site en partenariat avec la ville du Creusot. Changer son mode de fonctionnement ? Je ne me vois pas prendre ce genre de décisions à la place des premiers concernés. C’est difficile de trancher si on n’en passe pas par ceux qui en sont à l’origine.
D'ailleurs, votre question sous-entend que ce serait un problème que ce Parc ait des tarifs modérés. C'est quand même incroyable ! A chaque fois qu'il y a quelque chose d'accessible aux gens les plus modestes, dans cette société, la seule question que se posent les politiciens, ou les médias, c’est de le rendre payant ou d'en augmenter les tarifs !
Tout devrait être fait pour rendre les parcs du Creusot et pas seulement celui des Combes, plus accessibles et plus attractifs. Pourquoi ne pas envisager aussi des visites un peu ludiques organisées par des étudiants, des enseignants, des passionnés qui pourraient parler de botanique, de la faune locale... ou de l'histoire du Creusot sans que ça se termine par le sempiternel "gloire aux Schneider !"...»

Droits de reproduction et de diffusion réservés © creusot-info.com

Lire l'article en ligne