CERCY-la-TOUR (Nièvre)

FAURECIA : CERTAINS CHÔMENT, D’AUTRES TRAVAILLENT LE 1er NOVEMBRE !

Brève
28/10/2013

À l'usine Faurecia de Cercy-la-Tour, il y a du chômage au moins deux jours par semaine depuis plus d'un an.

Du chômage pour certains, pour d'autres c'est le travail de nuit et les heures supplémentaires.

Cette semaine, une grande partie de l'usine chôme. D'autres travaillent normalement. Mais une ligne de production travaille le 1er novembre.

La direction dit qu'il y a eu des manques de pièces ou des erreurs de stock et qu'il faut rattraper le retard.

Mais s'il y a des problèmes d'approvisionnement, ce n'est pas aux travailleurs d'en faire les frais. Le chômage répété leur coûte près de 200 euros par mois !

Avec 142 millions d'euros de bénéfices en 2012, Faurecia a les moyens de payer.

Les dernières brèves