Belleville-sur-Loire (Cher)

Grève à la centrale nucléaire

Brève
17/05/2013

Depuis lundi 13 mai, à Belleville-sur-Loire qui est limitrophe des départements du Cher et de la Nièvre, douze employées d'entreprises sous-traitantes d'EDF sont en grève.

Cela fait un an qu'un inspecteur de l'ASN (Agence de sûreté nucléaire) a dénoncé « un prêt illicite de personnel » et demandé à la direction de la centrale d'embaucher à EDF des secrétaires, agents administratifs et hôtesses d'accueil, salariées d'entreprises sous-traitantes qui travaillent sur le site depuis deux à vingt-deux ans.

La direction a refusé malgré plusieurs injonctions de l'inspection du travail.

Des plaintes ont été déposées aux Prud'hommes et au pénal. Les salariés ont perdu environ 1 000 euros par mois travaillé.

Un préavis de grève a aussi été déposé pour les agents EDF et la solidarité financière s'organise. Jeudi prochain, ils iront dénoncer les conditions de travail qui leur sont imposées au ministère de l'Energie.

Les dernières brèves