GEVREY-CHAMBERTIN (21)

Touche pas à mon école

Brève
31/01/2012

Le ministère de l'Éducation nationale annonce 157 postes d'enseignants supprimés en Bourgogne à la rentrée 2012, la suppression du poste entraînant logiquement la suppression de la classe... Une classe de l'école Roupnel de Gevrey-Chambertin devrait faire les frais de ces suppressions. Dès qu'ils l'ont appris, les parents ont choisi de se mobiliser en alertant la presse et faisant circuler une pétition. Ils ont raison de se battre. À Epinac (Saône-et-Loire), les parents, en se mobilisant, ont réussi à empêcher la fermeture d'une classe.

Montceau-les-Mines (71)

Mecateamcluster, de l’argent public pour les entreprises

Brève
30/01/2012

Un nouveau parc d'activités est en projet aux Chavannes, à Montceau. Il regrouperait plusieurs entreprises du rail et du BTP, comme la SNCF, Eiffage, Colas Rail, Réseau Ferré de France Loxam ou encore Vinci.

Mais il faut déjà réhabiliter le site des Chavannes, pour remettre en état les voies ferrées de la mine et aussi le dépolluer... 40% du coût de ces travaux, soit 2,3 millions d'euros, va être pris en charge par la Creusot Montceau Communauté Urbaine. 2,3 millions d'euros qui iront directement s'ajouter au milliard d'euros qu'auront gagné ces entreprises en 2011...

Dijon (21)

Victoire pour les EVS

Brève
25/01/2012

Vingt-quatre Employés de Vie Scolaire (EVS) de Côte d'Or viennent d'avoir gain de cause contre leur employeur, l'Éducation Nationale, pour manquement à l'obligation de formation qui faisait partie de leur contrat aidé. Malgré des salaires inférieurs au seuil de pauvreté, la majorité des EVS auraient souhaité continuer à accomplir leurs missions mais les Prud'hommes de Côte d'Or se sont déclarés incompétents pour obtenir leur réintégration. Toutefois ils devraient toucher en compensation des indemnités de plusieurs milliers d'euros chacun, jusqu'à 12000 euros. La moindre des choses pour ces travailleurs qui se retrouvent au chômage bien qu'on ait toujours besoin d'eux dans les écoles.

Nièvre

Suppressions de postes et de classes à la rentrée

Brève
25/01/2012

Le rectorat de Dijon a annoncé que 43 postes d'enseignants seront supprimés dans la Nièvre à la prochaine rentrée.

Dans les écoles élémentaires, il y aura 28 suppressions. Cela correspond à la fermeture de 20 classes et pour les 8 autres, cela concerne des postes des Réseaux d'Aides des Élèves en Difficulté (RASED). Là, le rectorat prétend qu'il y aura une baisse de la fréquentation dans le 1er degré.

Dans le second degré, il y aura 26 élèves en plus à la rentrée, mais là aussi il y a 15 postes supprimés.

La norme, c'est le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant en retraite. Petits ou grands, les élèves perdent à tous les coups face à la politique d'austérité menée par le gouvernement dans l'Éducation... les amis banquiers des gouvernants ont besoin de l'argent public.

Chalon-sur-Saône (Saône et Loire)

Un succès

Brève
19/01/2012

Les agents d'entretien de l'hôpital psychiatrique de Sevray viennentde faire reculer leur direction après quatre jours de grève. En effet, depuis qu'elles sont passées de ONET à TFN/Atalian, la nouvelle direction voulait leur ôter 28 heures par mois par personne (soit 3000 € de moins par an) et leur imposer une clause de mobilité pour les faire travailler sur 6 départements ! Tout le monde a fait grève sauf la chef et ça a payé puisque la direction est revenu sur toutes ces attaques et leur a payé deux jours de grève.