Nevers

Non au travail du dimanche : Débrayage à Géant Casino

Brève
11/10/2017

Pour protester contre la volonté de la direction de les faire travailler le dimanche matin, plusieurs dizaines de salariés de Géant Casino – en grande majorité des femmes – ont débrayé pendant une heure mardi 10 en fin de matinée.

Défilant en cortège derrière une banderole et lançant un slogan : « En famille, le dimanche », elles ont remonté toute la galerie marchande pour sortir par la porte principale sur le parking.

Elles sont les seules encore, avec leurs collègues du Leclerc à Coulanges et Carrefour à Marzy, à ne pas encore être soumises au travail du dimanche. Déjà elles ont dû travailler certains jours fériés. Elles étaient heureuses de se retrouver si nombreuses et déterminées à montrer au patron ce qu’elles pensaient de sa proposition.

Un tract était distribué aux clients qui arrivaient. D’autres mouvements pourraient avoir lieu si la direction ne revient pas sur sa décision !

Prémery (58) : grève à la poste

Prémery : quatre jours de grève des factrices

Brève
06/10/2017

La Poste voulait de nouveau réorganiser la tournée des factrices à Prémery. Le matin, elles auraient dû aller chercher leur tournée à Guérigny (environ 10 km) et y retourner à la fin de la journée. C’était déjà le cas il y a quelques années. Cela avait été ensuite modifié et un camion amenait le courrier à Prémery.
La tournée commencerait plus tard, à 8h30, il y aurait une pause le midi et les facteurs devraient retourner à Guérigny vers 15h45. Enfin tout cela est théorique parce que c’est très souvent que le temps imparti pour les tournées est dépassé !
Une pétition contre la réorganisation a été signée par 1 582 personnes et les maires aux environs de Prémery ne sont pas d’accord non plus.
Au bout de quatre jours de grève des factrices dont 2 en CDD, la direction de La Poste est revenue en arrière. Il n’y aura plus déplacement à Guérigny, le courrier arrivera directement à Prémery. C’est une victoire pour les factrices, leur journée de travail sera moins lourde.
Ce problème de réorganisation concerne tous les postiers. Moins de bureaux, moins de tournées, moins de postiers, moins de facteurs, c’est la politique générale de La Poste. Dans la Nièvre, cela va bientôt toucher les bureaux d’Imphy et de St Pierre le Moutier. Une lutte d’ensemble de tous les postiers serait nécessaire !

Hôpital Cosne-sur-Loire

Cosne-sur-Loire : le personnel hospitalier en a ras-le-bol

Brève
05/10/2017

Mardi 3 octobre, c’était la colère au centre hospitalier de Cosne-sur-Loire. Le personne est à bout de nerfs à cause des heures et des heures de travail qui s’accumulent.
Des infirmières ou des aides-soignantes peuvent travailler plusieurs semaines sans week-end et avec un seul jour de repos par semaine. Quand du personnel est absent et cela arrive de plus en plus souvent à cause des conditions de travail, il n’y a pas de remplaçants. Les heures supplémentaires s’accumulent et c’est la croix et la bannière pour les faire payer.
La direction a payé 75 heures supplémentaires l’an dernier, elle propose d’en payer 100 cette année. Mais c’est dérisoire par rapport aux trois cents voire quatre cents heures impayées !
Dans les petits hôpitaux comme dans les plus grands, le problème du manque de personnel est criant. A Cosne-sur-Loire, le personnel est en colère. Il ne se passe pas une semaine sans que cette même colère n’éclate dans un hôpital ou un autre. Il semble urgent que le personnel hospitalier se regroupe pour une lutte d’ampleur qui seule permettra d’obliger le gouvernement à faire les embauches nécessaires !

Samu Nevers : NON à la fermeture du centre 15

Centre hospitalier de Nevers : menace sur le 15

Brève
05/10/2017

Le 15, c’est le centre de réception et de régulation des appels d’urgence. Au 15 à Nevers, il y a neuf assistants de régulation médicale qui recueillent les appels, les classent par degré de gravité ou d’urgence et les dirigent vers les médecins régulateurs puis mettent en œuvre les moyens décidés par les médecins. A ces permanenciers de Nevers, on leur a dit que « la fermeture du centre 15 était actée ». Le directeur du Centre hospitalier dit « qu’il n’est pas demandeur de la suppression de la plate-forme téléphonique », mais ce n’est pas lui qui décide. C’est l’ARS (Agence Régionale de Santé) qui décide et elle déclare : « une réflexion est en cours … pour améliorer le service rendu ». Tout est dit ! Quand ils commencent à réfléchir dans une période où il faut faire des économies à tout prix, on est sûr que des suppressions sont dans les tuyaux. Ce serait aussi le cas du centre 15 d’Auxerre et de Chalon. Les salariés du SAMU ont décidé de ne pas se laisser faire. Une pétition circule contre la fermeture du centre 15, Lutte Ouvrière s’associe à cette protestation.

Nevers : Grève des éboueurs

Agglomération de Nevers : grève des agents de la collecte des déchets

Brève
05/10/2017

Les agents de la collecte des déchets de l’agglomération de Nevers ont fait grève les 2 et 3 octobre.
Ils voulaient protester contre la réorganisation complète de la collecte des déchets ménagers sur l’agglomération de Nevers. Cette réorganisation va entraîner pour eux une aggravation des conditions de travail et des pertes d’emplois. Et tout cela sous prétexte de faire des économies.
Comme il y aura moins de tournées, celles-ci seront plus difficiles à effectuer car les containers seront plus chargés et plus lourds, surtout si, comme la réorganisation le prévoit, il n’y a plus qu’un seul ripper à l’arrière du camion !
Mardi 3 octobre, des négociations avaient lieu avec l’agglomération. Les grévistes obtenaient que le monoripage ne soit utilisé qu’exceptionnellement. Et à la mi-décembre, un bilan serait fait sur les charges supportées.
Les grévistes décidaient de suspendre le mouvement. En manifestant, ils avaient obligé l’agglomération à tenir compte de leurs revendications !