Morbihan

Le feu de la colère

Brève
20/04/2019

Voilà plusieurs semaines que les pompiers
du Morbihan sont en colère et manifestent pour
dénoncer les manques d’effectifs et de moyens
pour répondre à leurs besoins.
Le président du département Goulard reste
sourd à leurs demandes pour des raisons
budgétaires .Mais Notre Dame faisant des
miracles, Goulard a trouvé un million d’euros pour
un don du département afin de reconstruire la
cathédrale. Les pompiers ont droit à tous les
discours de remerciements quand ils font leur
travail, mais par contre, quand il s’agit de satisfaire
leurs revendications, nos dirigeants font de
l’enfumage.

 

Bretagne

Lactalis pollue… partout

Brève
18/04/2019

Non contente d’être mis en cause lors d’une pollution de la Seiche en Août 2017 en Ille-et-Vilaine, Lactalis vient d’être condamnée à 100 000 euros d’amende, dont 50 000 euros avec sursis, pour « jet d’abandon de déchets dans les eaux superficielles ».

Cette fois, c’est la rivière de l’Isère qui a été victime de la cupidité d’un trust dont les propriétaires sont des multimilliardaires.

QUIMPER (29)

Non aux économies sur le dos du personnel !

Brève
18/04/2019

Le 18 mars, un « plan de retour à l’équilibre financier » a été présenté au personnel de l’hôpital de Quimper : au programme, la suppression de deux jours de RTT ce qui supprimerait 18 emplois, la suppression de primes allant jusqu’à une perte de 165 euros mensuel pour les contractuels et la diminution des mensualités de remplacement.

Face à cette attaque, une quarantaine de manifestants se sont rassemblés le mardi 9 avril devant l’Agence Régionale de Santé à Quimper. Ils comptent bien ne pas en rester là.

RENNES (35)

Des comptes opaques

Brève
18/04/2019

Le nouveau patron de l’usine de la Barre Thomas, le groupe Contitech, assure qu’il a « de nombreux projets de développement » pour cette usine sous-traitante de l’automobile qui ne compte plus que 400 salariés.

Mais voilà : ces projets sont « confidentiels » tout comme est « confidentiel » le montant du rachat de l’usine au groupe Cooper. Les premiers concernés, les salariés, sont donc laissés dans l’ignorance.

Ce qui est sûr, c’est que l’arrivée de Contitech s’est déjà traduite par la suppression de 66 postes.

Le secret des affaires sert avant tout à camoufler les mauvais coups des capitalistes.

VITRE (35)

Licenciements chez MMO

Brève
18/04/2019

La société MMO spécialisée dans les lits médicalisés comptait 109 salariés : repris par Alian Industries le patron a décidé d’abandonner l’activité de mobilier de collectivité et de supprimer 42 emplois.

Selon ce dernier, « la taille de la structure est adaptée pour que l’entreprise devienne rentable ».

Existant depuis 70 ans, elle devait bien être rentable avant… mais ce sont aux ouvriers qu’on fait payer la note quand elle ne l’est plus assez.