Lamballe (22)

De l'école à l'usine !

Brève
27/06/2022

L’internat du lycée Henri Avril de Lamballe va être mis à disposition pour loger des saisonniers pour aider la Cooperl. Les collectivités locales et régionales ainsi que le lycée public se mettent en quatre pour servir au mieux cette entreprise privée en mal de recrutement. 
À quand l’installation de lits à l’intérieur de l’entreprise pour avoir du personnel corvéable sous la main ?
 

Brest (29)

Licenciée pour maladie

Brève
27/06/2022

    Marylène Le Métayer, est Accompagnante d’élèves en situation de handicap (AESH) depuis six ans au lycée Dupuy-de-Lome à Brest.
    Agée de 53 ans, elle vient de se faire signifier sa non-reconduction de contrat pour la rentrée 2022-2023 : l’éducation nationale lui reproche une absence d’un mois et demi cet hiver.
    Et pour cause, elle est atteinte d’un cancer très agressif depuis mars 2021 pour lequel elle a été reconnue travailleuse handicapée à 80%.
    Priver une travailleuse malade de son emploi, on ne peut être plus cruel.
 

Naval Group Lorient (56)

La 5 ème colonne ?

Brève
22/06/2022

La solidarité a des limites à Naval group. Ceux d’entre nous qui sont touchés par la détresse des Ukrainiens et veulent les accueillir chez eux ne peuvent pas le faire dans certains cas.
Tous ceux qui sont régis par l’habilitation « secret-défense » ne peuvent accueillir aucun Ukrainien, c’est comme ça.
C’est tout simplement inadmissible d’intervenir ainsi dans notre vie privée, notre espace familial.
Cela laisse aussi entendre que derrière chaque ukrainien se cacherait un espion. Ecœurant.
 

Bretagne

Marine Harvest enfin condamné

Brève
17/06/2022

Huit ans après les faits, la Cour de Cassation a définitivement condamné le groupe Marine Harvest pour licenciement sans cause réelle ni sérieuse de 111 travailleurs qui, en 2014, avaient contesté leur licenciement devant les tribunaux.
En 2013, Marine Harvest avait décidé de fermer son site de production de saumon fumé de Poullaen (Finistère) qui comptait alors près de 300 travailleurs mais aussi celui de Chateaugiron (Ille-et-Vilaine) avec plus de cent ouvriers.
Les travailleurs de Poullaen s’étaient alors mobilisés en faisant grève et en participant aux manifestations des Bonnets Rouges pour protester contre la fermeture de leur usine.
Le propriétaire du groupe, le multimilliardaire d’origine norvégienne John Fredriksen - 87e fortune mondiale selon Forbes - avait pris la nationalité chypriote pour des raisons fiscales.
Il a fallu tout ce temps pour que la justice comprenne que Fredriksen n’avait aucun souci économique… Le groupe devra s’acquitter de 2,8 millions d’euros d’indemnisation.
Une goutte d’eau pour le milliardaire mais une réelle satisfaction pour les ouvriers.
 

Rennes (35)

Débrayage à la Janais

Brève
17/06/2022

Manque d’effectifs, postes surchargés, journées à rallonge, week-ends amputés, vol des jours fériés, salaires à la ramasse… les problèmes s’accumulent à l’usine Stellantis de la Janais à Rennes.
Cette colère s’est exprimée vendredi 10 juin lors d’un débrayage qui a concerné une trentaine de travailleurs. La protestation d’une dizaine de travailleurs de la Logistique a été rejointe par une vingtaine d’ouvriers du montage qui ont défilé ensemble dans l’atelier aux cris de « sans nous, pas de bagnole ».
Beaucoup de travailleurs ont vu avec sympathie le défilé dans le Montage. L’objectif était de discuter avec les collègues pour remettre ça… à plus nombreux.