La Rochelle (Charente-Maritime)

Le Ferroutage c’est bien… avec la sécurité c’est mieux

Brève
02/12/2010

A La Rochelle, plus de 200 000 tonnes de marchandises transitent chaque mois par une voie ferrée traversant la ville, reliant le port autonome à la gare. Parmi elles, 15 % de produits pétroliers ou pétrochimiques, des acides, des engrais, ou encore de l'essence. Bref, de véritables bombes roulantes en pleine ville !

Un projet de contournement de la ville est bien prévu, il date même d'une dizaine d'années.

Mais l'Etat, Réseau ferré de France, le port de La Rochelle et la Communauté d'Agglomération de La Rochelle se renvoient la balle sur son financement. Comme le dit le maire de La Rochelle : « C'est une affaire de 20 ou 30 ans. » Au total, donc, 30 ou 40 ans pour protéger la population : on ne peut pas dire que la sécurité soit une priorité pour l'Etat et les responsables des transports.

Les dernières brèves