Finistère

Premier des services à la personne : sauvegarder son emploi !

Brève
06/01/2012

L'ADMR du Finistère, qui supervise 90 associations et 3000 salariés dans les services d'aide à domicile auprès des personnes dépendantes, placée sous la tutelle d'un administrateur judiciaire, s'apprête à licencier 78 salariés sur les 115 que l'ADMR29 emploie directement, sans que le risque de mise en liquidation soit écarté.

L'aide à domicile est effectuée par des travailleuses sous-payées, avec des temps partiels imposés, bien souvent en contrat précaire, salariées par des associations aux recettes elles-mêmes précaires, et dont les difficultés financières actuelles découlent directement de mesures drastiques prises par le gouvernement.

Les salariés de l'aide à domicile n'ont déjà que trop payé de sacrifices. Non aux licenciements !

Les dernières brèves