CHU Rennes (35)

Comme les patrons

Brève
19/10/2019

Les personnes handicapées étant plus durement frappées par le chômage, une loi impose aux employeurs d’embaucher 6% de travailleurs handicapés sous peine d’une amende.

Non content de ne pas respecter les 6%, le CHU de Rennes a aussi triché sur le pourcentage en déclarant en 2014-2015 un pourcentage de 5,48% alors qu’il n’était selon le tribunal que de 2,51% !

Résultat : un redressement de un million d’euros.

Comme un vulgaire patron privé, le CHU rechigne à payer ses « charges » y compris aux dépens des travailleurs handicapés.

Les dernières brèves