Lamballe (22)

Escroquerie en bande organisée

Brève
20/07/2020

La Cooperl et 11 autres sociétés du secteur porcin ont été condamnés à 93 millions d’euros d’amende pour entente illégale sur le prix du jambon et autres charcuteries entre 2010 et 2013. Plusieurs de ces entreprises ont décidé de faire appel.

Depuis des années, ces entreprises d’abattage et de la grande distribution justifient les bas salaires par la concurrence acharnée qu’ils rencontrent. En réalité, ils s’entendent comme larrons en foire pour augmenter leurs bénéfices sur le dos des producteurs, des salariés et des consommateurs.

Pour que cesse ces ententes illégales, il faut supprimer le secret commercial et celui des affaires. Mais cette transparence nécessaire ne peut venir de l’Autorité de la concurrence. Il faut que les travailleurs s’en mêlent, mettent le nez dans les affaires et contrôlent le fonctionnement de ces entreprises.

Les dernières brèves