Saint-Grégoire (35)

Faut pas pousser !

Brève
11/10/2021

Au centre hospitalier privé de Saint-Grégoire, la trentaine de titulaires sage-femmes et la dizaine de remplaçantes ont manifesté jeudi 8 octobre à l’occasion d’un appel national à la grève.

Pour faire bonne mesure, elles sont restées en grève le lendemain, histoire de maintenir la pression.

Dans le privé comme dans le public, les conditions de travail se dégradent car les effectifs sont insuffisants, d’autant que de nombreuses maternités ont fermé ces dernières années.

Les dernières brèves