Côtes d’Armor

Gauche ou droite… les agents du Conseil départemental refusent de marcher !

Brève
19/11/2021

Les travailleurs s'invitent au Conseil départemental (c) Ouest-France

Le 15 novembre 2021, près d’une centaine d’agents du Conseil départemental des Côtes d’Armor ont envahi l’hémicycle où se réunissaient les élus. Ils tenaient à protester contre la suppression de 22 postes au service des routes et dénoncer le fait qu’il n’y aurait plus qu’un agent sur les sableuses durant l’hiver.

Ces suppressions de postes avaient été votées par l’ancienne majorité de droite. Mais la nouvelle -de gauche- n’est pas revenue sur cette décision, ce qui explique la colère des salariés.

Conséquence de cette action, le président socialiste nouvellement élu a ajourné la séance pour la reporter un samedi, jour où les salariés ne travaillent pas.

Ce « courageux » président PS, soutenait les grévistes quand il était dans l’opposition, notamment lors d’un précédent envahissement de l’assemblée départementale en février 2021.

Aujourd’hui, président, il parle de la grève comme de « comportement inadmissible qui porte le trouble à l’ordre public ». Les grévistes dénoncent, eux, « la trahison » de la gauche qui gouverne.

Le bras de fer continue et la mobilisation et la grève des agents est la garantie de ne pas se faire avoir, quelle que soit la majorité politique qui préside.

Les dernières brèves