Rennes (35)

Grève des coursiers

Brève
19/04/2021

Dimanche 18 avril, une cinquantaine de coursiers ont défilé dans les rues de Rennes, à coups de klaxons et de slogans. Ils ont fait grève tout le week-end pour revendiquer de meilleures. rémunérations

Le calcul du prix de la course est variable et bien compliqué à comprendre. La seule certitude c’est que ça baisse ! Un gréviste a donné l’exemple d’une prime basée sur la productivité, supprimée par Uber Eats : « ils nous enlèvent une prime soi-disant pour limiter les accidents … mais on sort quand même les jours de pluie ou de neige ». Il faut souvent attendre les commandes sans abri quelle que soit la météo. Certains livreurs découvrent que leur compte est bloqué temporairement, ce qui les empêche de faire leur journée.

Dimanche, après une AG, ils ont fait la tournée des fast-foods pour convaincre des collègues de se joindre à eux, ce qui a réussi à plusieurs reprises. L’argument principal utilisé était « le respect pour la lutte ».

La direction locale d'Uber Eats, qui joue la montre depuis un premier jour de grève le 4 avril, doit rencontrer les grévistes cette semaine.

Les dernières brèves