Bretagne

Ils ont de l’argent plein la bouche

Brève
15/11/2018

 
Par l’intermédiaire de sa filiale italienne Parmalat, Lactalis a racheté les fromages affinés fabriqués au Canada appartenant au groupe américain Kraft Heinz. Ce rachat coûterait un milliard d’euros ! Lactalis dispose de sommes colossales pour grossir toujours plus.
Il en est de même pour le groupe Eurial (2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires), leader européen du fromage de chèvre qui rachète l’entreprise allemande Rotkäppchen Peter Juhlich Groupe qui emploie 138 salariés et transforme 25 millions de litres de lait. Eurial se vante d’être une coopérative.
Mais les objectifs des uns comme des autres sont les mêmes : faire le plus de profits aux dépens des agriculteurs et des ouvriers qu’ils exploitent.