Rennes (35) :  Infos du CHU

Echo d'entreprise
01/04/2020

Une triste mascarade !

    Au CHU de Rennes, le port de masques est devenu obligatoire pour les soignants et tous ceux qui sont en lien avec les patients à compter du 27 mars.

    Depuis des semaines, malgré les demandes insistantes du personnel, la direction refusait que tout le monde en ait et expliquait qu’il n’était pas nécessaire d’en porter.

    Il a fallu attendre que les stocks du CHU soient partiellement approvisionnés pour qu’elle change complètement d’attitude et de discours !

    Elle confirme ainsi qu’elle a dit n’importe quoi pour justifier la pénurie de masques. Ce que tout le monde savait déjà !

 

La Com et la réalité

    La direction a annoncé que les stocks du CHU sont désormais fournis. C’est peut-être vrai pour les masques chirurgicaux, mais il manque cruellement de masques FFP2, de tenues de protection, de solutions hydroalcooliques, voire même de gants.

    L’expérience montre que les paroles de la direction, il vaut mieux s’en méfier.

 

Une situation qui ne doit rien au hasard

    Le gouvernement et ses représentants locaux multiplient les opérations de communication pour tenter de faire oublier leurs responsabilités dans la pénurie qui touche cruellement les hôpitaux.

    Alors, les médias sont informés des livraisons de masques, les transferts de patients passent à la télévision, les hospitaliers sont qualifiés de « héros », etc.

    Mais, pourquoi les stocks sont-ils vides, pourquoi les lits manquent, pourquoi les effectifs sont insuffisants à longueur d’année si ce n’est parce que les gouvernants d’hier et d’aujourd’hui ont réduit les moyens des hôpitaux pour favoriser la finance et les actionnaires ?