Bretagne

La crise ? Quelle crise ?

Brève
10/06/2020

Le multimilliardaire E. Besnier a présenté les résultats de son groupe Lactalis dans une fromagerie de 14 salariés travaillant avec 15 producteurs.

Il voulait sans doute donner l’impression de se soucier des petites entreprises, lui qui est à la tête d’une multinationale au chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros et d’un résultat net de 318 millions en 2019.

Mais cela camoufle mal sa voracité : acquisition des activités ultra-frais de Nestlé en Malaisie, de la division fromage de Kraft Heinz au Canada, la liste est longue du Brésil en passant par l’Ouzbékistan des rachats effectués en 2019.

S’y ajoute « une petite entité de 213 millions d’euros et 1 100 salariés » dans la nutrition infantile pour reprendre l’expression de ce capitaliste déguisé en défenseur des petits…

Mais cela ne l’empêche pas de pleurnicher sur le fait que Lactalis ne représenterait que 3% du marché mondial alors que normalement un leader devrait, selon lui, contrôler 10% du marché…

Les dernières brèves