RENNES (35)

La mort source de profits

Brève
25/09/2021

Les sept fossoyeurs municipaux de la ville de Rennes sont en grève depuis le 10 septembre. Ils protestent contre la décision de confier leur mission au privé à compter de mai 2022 pendant qu’ils seraient reclassés au service des jardins.

Ils ont manifesté le mercredi 16 septembre devant le cimetière de l’Est en expliquant que pour creuser une tombe, la ville demande 181 euros contre 500 à 600 euros pour une entreprise privée.

La municipalité n’en a cure : même la mort est source de profits.

Les dernières brèves