RENNES (35)

Le handicap ne disparait pas en se mettant en couple

Brève
25/09/2021

Jeudi 16 septembre, une centaine de personnes handicapées venues de toute la Bretagne se sont retrouvées place de la République à Rennes.

Ils réclament que l’allocation adulte handicapé (AAH) ne soit plus indexée sur le revenu du conjoint.

Les manifestants refusent de dépendre économiquement de leur conjoint, comme ils refusent que des femmes victimes de violences conjugales se retrouvent obligées de demander de l’argent à leur bourreau.

L’AAH, qui équivaut à 900 euros, est déjà une somme insuffisante pour vivre correctement. Mais, pour le gouvernement, c’est encore trop cher.

Les dernières brèves