Lamballe (22)

Les patrons se croient tout permis

Brève
25/04/2019

La direction de la Cooperl à Lamballe a imposé 20 minutes de travail en plus en découpe depuis fin février. Maintenant ce sont deux jours fériés qui sont prévus d’être travaillés plus un samedi pour compenser le 1er mai. Le prétexte, c’est une augmentation du nombre de porcs à abattre en « stocks » en raison d’un différend avec l’abattoir de Gâtine qui prend moins de porcs aux éleveurs travaillant pour la Cooperl.

Les salariés n’ont pas à subir les aléas des rivalités entre patrons. Et les jours fériés ne sont pas en trop pour leur permettre de souffler face aux conditions de travail qu’ils subissent. Alors les jours fériés, c’est à la maison !