Rennes (35) :  Les rats masqués

Echo d'entreprise
19/03/2020

Comme dans tous les hôpitaux du pays, le personnel manque de masque à l’hôpital psychiatrique de Rennes (CHGR). Résultat : la direction fait le tri entre les personnels qui y ont droit en fonction de leur lieu d’habitation et demande de porter les masques pendant huit heures (au lieu de quatre comme c’est recommandé).

La direction avait pourtant fait des stocks de masques lors de l’épidémie de H1N1… mais ces masques sont inutilisables. Ils avaient été entreposés dans une salle mal isolée et ont moisi ou ont servi de nid pour les souris.