Brest (29)

L’État condamné

Brève
01/07/2019

51 anciens officiers mariniers de la Marine Nationale basée à Brest ont obtenu des indemnités à hauteur de 3 000, 5 000, 8 000 et 10 000 euros pour avoir travaillé au contact de l’amiante entre 1950 et 2000, la faute de l’État ayant été avérée.

Des indemnités bien légères au vu du préjudice subie par ces travailleurs qui, tout comme des dizaines de milliers d’autres, ont vu leur santé mise en danger par un produit dont la nocivité est établie depuis des dizaines d’années.