Brest (29)

A l'île Longue, on ne vit pas vieux

Brève
11/10/2021

Une étude sur la santé des anciens personnels de l’Île Longue chargés d’assembler les missiles nucléaires vient d’établir que sur 200 personnes, 54 sont décédées avec une moyenne d’âge de 62 ans seulement !

Cela s’expliquerait par des expositions aux radiations, à l’amiante, aux produits chimiques mais aussi aux horaires et aux postures de travail.

Un cocktail mortel pour ces travailleurs qui se battent pour la reconnaissance des maladies professionnelles.

Les dernières brèves