Bretagne

Manifestants éborgnés : pas de coupable

Brève
03/07/2020

Un étudiant vannetais de 20 ans avait été éborgné par un tir de LBD lors d’une manifestation contre la loi travail à Rennes le 28 avril 2016. Deux policiers avaient été mis en cause mais le juge a conclu à un non-lieu le 29 mai car les « investigations » n’ont pas permis d’identifier avec certitude l’auteur du tir !

Une décision semblable a été rendue à l’encontre d’un gilet jaune lui aussi éborgné le 19 janvier 2019 à Rennes. Le juge a estimé qu’il n’y avait pas lieu de mettre en examen le policier auteur du jet d’une grenade de désencerclement à l’origine des blessures.

Bref, des blessures graves mais… pas de coupable !

Les dernières brèves