Rennes, Ille-et-Vilaine

Marche des solidarités

Brève
05/10/2020

               Samedi 3 octobre, une centaine de manifestants se sont rassemblés à Rennes avant de défiler et d'entreprendre une marche qui doit aboutir à Paris le 17 octobre, pour la régularisation des sans-papiers, la fermeture des centres de rétention et des logements pour tous.

               Dans une ambiance combattive malgré la pluie battante, des représentants de sans-papiers d'Angers, de Nantes, de Rennes et de Paris ont pris la parole pour affirmer la solidarité nécessaire entre exploités de toutes les nationalités, et pour raconter comment le fait de ne pas avoir de papiers leur pourrit la vie, avec la peur permanente des contrôles et la précarité matérielle qui va avec.

               Le comité "Justice pour Babacar" était là aussi. Sa sœur a rappelé que Babacar, assassiné à Rennes en 2015 par la police, était sans-papier, subissait la même galère que ceux qui manifestent aujourd'hui. Un autre intervenant a réaffirmé qu'il ne voulait "pas la charité", mais la possibilité de gagner sa vie dans la dignité.

Les dernières brèves