Quimperlé (29)

On n'est pas de la chair à profit !

Brève
10/05/2020

A l'usine Bigard de Quimperlé, où travaillent plus de 1000 ouvriers, les chaines n'ont jamais cessé de tourner depuis le début de l'épidémie.

La seule mesure de protection prise au début de l'épidémie a été le décalage des horaires d'embauche, ce qui n'empêchait pas les ouvriers d'être côte à côte dans les vestiaires... et sur les lignes. Ce qui devait arriver arriva : le virus a fait son chemin parmi les salariés et leur famille, il y a ainsi eu jusqu'à 30 à 40% d'arrêt et la direction a dû faire appel à des intérimaires dont certains se sont retrouvés à travailler jusqu'à 12h par jour !

Il a fallu attendre le mois d'avril pour que chaque salarié soit équipé de 4 masques en tissu de qualité douteuse. Il y a eu aussi l'installation de plaques en plexiglas... et un casse-croûte offert chaque vendredi.

Une illustration de plus de l'avidité sans limite de Bigard et de ses acolytes...prêts à tous les tours de cochon pour maintenir leurs profits !

Les dernières brèves