Ille-et-Vilaine

Non à la suppression des RTT

Brève
20/10/2018

Plus de 3 000 salariés travaillent au Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine : tous sont menacés de la suppression de six jours de RTT, décrétée par le Président Socialiste du Conseil.
Ils étaient un millier à débrayer le 27 septembre et 400 à manifester devant les grilles du Conseil Départemental. Depuis, les discussions vont bon train entre les collègues souvent à l’initiative de militants, syndiqués ou non.
Le Président a depuis tenté de multiples manœuvres : il a, par exemple, mis en avant une nouvelle grille indiciaire, soi-disant plus favorable pour nous faire avaler… le vol des six jours de RTT.
Mais les travailleurs ne sont pas dupes : 200 d’entre eux se sont réunis le 18 octobre à l’appel de l’intersyndicale. Il a été voté le dépôt d’un préavis de grève les 7, 8 et 9 novembre  à l'occasion du 88ème Congrès de l’Assemblée des Départements de France qui se tiendra à Rennes à l’invitation de Jean-Luc Chenut, le Président du Département d’Ille-et-Vilaine.
Il n’en a pas fini avec la résistance des employés du département.