St Brieuc (22)

Réintégration pour Jimmy

Brève
05/03/2019

Jimmy, salarié du magasin Carrefour de Langueux, a été licencié pour avoir déposé, lors d’une grève en mars 2018, un carton vide de sex-toy sur le toit de la voiture du directeur.

Lors de la conciliation au tribunal des Prud’hommes de Saint-Brieuc, vendredi 1er mars, la direction a maintenu le licenciement et veut en faire un exemple en sanctionnant un salarié et un militant combatif. Jimmy continue à réclamer sa réintégration.

Les actions et le soutien de diverses organisations qui vont se poursuivre pourraient bien obliger Carrefour à ravaler sa prétention à faire sa loi.