Ille-et-Vilaine

Responsables mais pas coupables ?

Brève
11/10/2019

Le procès en appel de la collision au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille, entre un TER et un camion, qui avait fait trois morts et une soixantaine de blessés en 2011, s’est achevé le 26 septembre dernier.

En première instance, SNCF Mobilité et SNCF Réseau avaient été condamnés pour homicide involontaire à 300 000 euros d’amendes chacun. Le tribunal avait estimé que la SNCF avait failli à son obligation de sécurité en raison de la dangerosité avérée du passage à niveau.

En effet, un premier accident, dans les mêmes circonstances, avait eu lieu en 2007. La SNCF n'avait rien fait, malgré les recommandations du BEATT (Bureau d’Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre) dans son rapport. Ce fût la même inertie de la part du Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine au sujet de la sécurité de la route.

En faisant appel en 2018, la SNCF a refusé d’être coupable et a préféré relancer la souffrance des victimes.

Les dernières brèves