Vannes (56)

Solidaires et inquiets à la fois

Brève
28/10/2019

À l’usine Michelin de Vannes, 350 travailleurs fabriquent les structures métalliques des pneus.

En quelques années, les effectifs ont été diminués de moitié suite à différents plans de compétitivité à la sauce Michelin : moins d’effectifs mais plus de travail encore.

La soudaineté de l’annonce de la fermeture de l’usine de la Roche-sur-Yon a surpris d’autant plus que beaucoup craignaient que Vannes soit une des usines concernées par une fermeture.

C’est pourquoi une trentaine de travailleurs sont allés manifester à l’appel de la CGT en solidarité avec les collègues de la Roche jeudi 24 octobre. Le débrayage et la pétition faits à cette occasion ont été des succès.

Beaucoup sont conscients que Michelin est gavé de pognon et que les fermetures d'usine sont injustifiables.

Les dernières brèves