Rennes (35) - SNCF :  Un chantier qui n’est pas sans danger

Echo d'entreprise
18/02/2021

La voie ferrée entre Retiers et Chateaubriand est en réfection depuis novembre dernier.

Confié depuis des années par la SNCF à des entreprises privées comme Eiffage, c’est un travail dur, effectué de nuit par 300 à 400 travailleurs qui viennent de toute l’Europe, dont le labeur va ainsi engraisser des capitalistes gavés de commande publique.

Quant à leur sécurité, rappelons qu’un chantier similaire sur la voie de Redon il y a quelques années avait provoqué la mort d’un travailleur, père de famille de 35 ans.