Rennes (35)

Un silence qui en dit long

Brève
24/01/2019

Suite à la manifestation de Rennes, les députés locaux LREM, les élus LR mais aussi la maire de Rennes ont condamné les violences cette dernière saluant l’engagement des forces de l’ordre.

Pas un mot sur les blessures infligées aux manifestants par ces mêmes forces de l’ordre dont ce jeune qui a perdu un œil.

Depuis la loi travail, le centre-ville vers lequel convergeaient les manifestations depuis des dizaines d’années est systématiquement bouclé, les blessés et condamnations en justice se multiplient.

N’en déplaise à ces partisans de l’ordre, les manifestations contre les injustices sociales continuent.