Ille-et-Vilaine

Circulez, y a rien à voir

Brève
11/05/2020

Des avocats rennais demandaient la désignation d’un expert indépendant pour faire un état des lieux de la situation sanitaire à la prison de Vezin-le-Coquet suite à la crise du Covid 19.

C’était une demande bien mesurée, mais qui a été refusée par le juge du tribunal administratif.

Vérifier que les mesures sanitaires sont effectivement suivies dans la prison, c’est comme à l’usine : secret défense !

 

Ille-et-Vilaine

Masques, pénurie et business

Brève
11/05/2020

Une sénatrice UDI demande au ministre des Finances que les élus locaux se passent des marchés publics pour s’approvisionner en masques, visières, gants et autres protections auprès des entreprises locales.

Une totale opacité règne sur ces commandes et sur les marges réalisées par les industriels concernés. Le peu de règles de soi-disant concurrence qui existent, cette élue voudrait s’en passer.

Si l’Etat a été incapable de réquisitionner les entreprises nécessaires à la fabrication de matériels sanitaires qui devraient être fournis gratuitement à la population, les élus locaux sont en grande majorité tout aussi dévoués au capital.

Fougères (35)

Masques : les prix montent

Brève
11/05/2020

Commandés par Rennes Métropole aux ateliers de luxe FIM de Fougères et d’autres industriels, les masques coûtaient 4,55 euros.

Commandés aux mêmes entreprises, les 60 000 masques de Fougères Agglomération coûtent 4,80 euros.

Pas grave, tout cela est financé par les impôts locaux et par des élus bien peu regardants sur les marges des industriels.

Ploërmel (56)

Intermarché prend le pari

Brève
11/05/2020

Le groupe Intermarché se lance dans la production de masques FFP2 : dans son usine de Ploërmel, la première ligne sera mise en place le 15 juin, la dernière le 17 août, et la production devrait être de 130 millions de masques entre juillet et décembre.

Les esprits grognons se diraient que tout cela est peut-être un peu tardif. Mais le patron lui est très enthousiaste et affirme que « cela reste un sacré pari ».

Mais ces 130 millions de masques sont d’ores et déjà réservés par l’Etat : un « sacré pari »… gagné d’avance.

Ille-et-Vilaine

Les masques tombent

Brève
11/05/2020

Les pharmaciens d’Ille-et-Vilaine sont en colère : ils n’ont pas pu distribuer de masques à la population, pas plus qu’à leurs propres salariés, et certains n’en ont toujours pas.

Ils s’étonnent donc de l’annonce miraculeuse des grandes surfaces qui ont pu commander et obtenir plus de 500 millions de masques chirurgicaux ? Eh oui, c’est toute la différence entre le grand capital et le petit…