Rennes (35)

Parole de patron

Brève
20/04/2020

Stéphane Richard a annoncé la baisse du solde du dividende qui sera versé au titre de 2019. Les actionnaires d’Orange recevront 20 centimes par action au lieu de 40.

Il a ajouté sur France Inter que ne pas verser de dividendes serait « complètement incompréhensible et injuste », argumentant que les « actionnaires sont beaucoup d’individus, de retraités, de familles. Ce ne sont pas de grands fonds de pension américains ou des spéculateurs, ce sont des gens comme vous et moi qui comptent sur ce revenu ».

Le « comme vous et moi » est déjà une bonne blague. Mais ce n’est pas la seule du discours.

En effet, seulement 7% du capital d’Orange est détenu par des particuliers et 6% par les salariés. Environ 23% est dans les mains de BPI France et de l’Etat. Et 64% est détenu par des fonds de pension et autres spéculateurs dits « institutionnels » dont le fameux BlackRock.

Ce sont ceux-là que protège Stéphane Richard en se cachant derrière les particuliers actionnaires.

Ille-et-Vilaine (35)

Patrons et rentiers

Brève
20/04/2020

200 dirigeants d’enseignes de magasins dans les centres commerciaux ont signé une tribune pour réclamer l’annulation des loyers qu’ils doivent à leurs propriétaires, regroupés au sein du Conseil National des centres commerciaux.

Parmi eux, il y a des gros, tel Beaumanoir (implanté à Saint-Malo : marques Cache-Cache, Patrice Bréal, Bonobo et Morgan), qui dénoncent : « les cinq premières foncières de France (trusts de l’immobilier) collectent 4,5 milliards d’euros et versent 2,4 milliards d’euros à leurs actionnaires, tout en ne payant que 80 millions d’euros d’impôts… »

Il y a aussi de plus petits, comme ce patron d’une brasserie pizzéria dans le Centre Colombier de Rennes, qui verse 11 000 euros de loyer mensuel au groupe Klépierre qui a réalisé plus de 800 millions d’euros de bénéfices en 2018.

Beaumanoir et ses amis se disent « en guerre contre ces profiteurs » ! Mais la domination de la finance est la conséquence du système capitaliste lui-même. Il ne faudra pas compter sur eux pour le renverser…

Bretagne

Comme si de rien n’était

Brève
20/04/2020

En Bretagne, à l’école primaire, les fermetures de classes - 18 sont prévues - et les ouvertures (17) viennent d’être annoncées. Dans les lycées, les suppressions de postes accompagnant la réforme du bac sont bien sûr maintenues.

Cela n’empêche nullement l’inspecteur d’académie de saluer les enseignants qui sont, selon lui, très mobilisés.

Ille-et-Vilaine

C'est bien tard...

Brève
20/04/2020

L'Inspecteur d'Académie fait mine de s’émouvoir des jeunes qui ont décroché du système scolaire et qui seraient 10% dans les collèges en éducation prioritaire.

Mais, selon lui, pas d’affolement : le 15 avril, dans les lycées, le matériel était en cours de distribution ; au collège, on était en train de distribuer 600 ordinateurs aux élèves ; et dans les écoles primaires, on avait recours au Secours Populaire et au secours Catholique pour se procurer des ordinateurs…

Et tout cela, alors que les écoles ont fermé le 12 mars…

Saint-Malo

Les saisonniers paient déjà la note

Brève
20/04/2020

Du fait de la crise, la saison touristique semble bien compromise pour cet été. À Saint-Malo, dans la restauration, les premières victimes sont tombées : ce seront de nombreux saisonniers qui d’ores et déjà ne seront pas embauchés.

Entre les CDD non renouvelés et les saisonniers sans travail, les précaires paient un lourd tribut à cette crise.