Rennes Métropole

La collecte des déchets sans masque

Brève
17/04/2020

140 travailleurs assurent la collecte des déchets pour Rennes Métropole, un marché confié à Suez.

Suite à une suspicion de Covid 19, une vingtaine de travailleurs s’étaient mis en droit de retrait le premier jour du confinement. Un droit de retrait que la direction a contesté et qui l’a conduit à leur retirer un jour de paye !

Pourtant, ces travailleurs étaient en droit d’être inquiets. En effet, s’ils disposaient de masques avant le confinement, depuis le début de cette période, soit le 17 mars, ils n’en avaient plus !

Il a fallu attendre le 14 avril pour qu’un stock de 500 masques soit fourni, une quantité insuffisante. De ce fait, seuls les ripeurs en sont équipés, et non les chauffeurs, et ce stock devrait durer une semaine.

Voilà la réalité que vivent ces travailleurs indispensables à la vie collective !

Vitré (35)

Masques : Texier s’y met

Brève
14/04/2020

Mardi 7 avril, l’entreprise Texier de Vitré qui fabrique des sacs de luxe a lancé la production de masques avec une dizaine de salariés volontaires. Son directeur pense atteindre une production quotidienne de 2 000 masques dits à usage non sanitaire, c’est-à-dire destinés à des travailleurs en contact ponctuel avec d’autres.

On ne peut que s’étonner de démarrages de production aussi tardifs. Alors que le manque de masques se fait sentir depuis des semaines. Aucun plan de production ou de réquisition des usines n’a été réalisé, la production étant laissée entre les mains du marché capitaliste.

Pourtant, produire des masques fait intervenir un parc de machines beaucoup moins lourd que pour toutes les étapes de fabrication d’un sac de luxe.

Rennes (35)

Il ferait mieux de se taire

Brève
14/04/2020

Atteint subitement d’une sainte colère, le député LREM F. Bachelier se révolte : « La façon dont nous accompagnons en France nos anciens est scandaleuse : des Ehpad souvent bien trop chers, des soignants qui souffrent… ».

Pourtant, les manifestations des personnels des Ehpad, les alertes des familles n’ont pas manqué ces derniers mois. Sans que ce gouvernement qu’il soutient, comme les précédents, n’ait pris la moindre mesure pour y remédier.

Ille-et-Vilaine

Toujours le même mépris

Brève
14/04/2020

Beaucoup d’aides à domicile sont révoltées : révoltées de devoir porter des masques qu’elles confectionnent elles-mêmes, de devoir laver leur linge chaque jour pour ne pas contaminer leur famille.

Tout cela engendre stress et coût supplémentaires pour des travailleuses aux salaires minables mais vitales pour les personnes âgées ou handicapées dont elles s’occupent.

St MALO (35)

Les rapaces à l'oeuvre...

Brève
11/04/2020

A St Malo, Condor-Ferries a cessé les rotations de St Malo vers les iles anglo-normandes. Une quarantaine de marins ont été mis au chômage. Leur bateau est immatriculé aux Bahamas et régi selon les lois de l’ile de Guernesey.

Dans ce cadre, les patrons de Condor-Ferries devraient payer une partie des indemnités de chômage. Alors, il est demandé aux marins, sous menace de licenciement, de signer un nouveau contrat de travail stipulant que les indemnités seraient diminuées à 50% des salaires.

On nous dit que plus rien ne sera comme avant mais pour y arriver il faudra que l’exploitation et le profit cessent d’être la règle dans société.