Saint-Brieuc

GREVE À PÔLE EMPLOI

Brève
03/04/2012

Une des trois agences de Pôle emploi de Saint-Brieuc devrait fermer, fin juin, parce qu'« une réorganisation... implique la fermeture d'une agence ».

Les deux autres agences de la ville étant déjà surchargées, on se demande bien comment pourraient être « accueillis » les 2 000 chômeurs de ce bureau.

« Une communication officielle » devrait paraître à la suite d'un « groupe de travail » qui se réunirait le 3 avril.

La totalité des salariés des trois agences n'ont pas attendu cette « communication » ni la « solution transitoire... à trouver » du directeur territorial de Pôle emploi, pour se mettre en grève.

Ille-et-Vilaine

LA MISÈRE S’ÉTEND

Brève
30/03/2012

La campagne d'hiver des Restos du cœur s'est achevée. Durant 17 semaines, plus de 815 000 repas ont été servis en Ille-et-Vilaine, soit une hausse de 1,8 à 2 % par rapport à la saison 2010-2011.

Une situation révoltante dans un des pays les plus riches du monde.

Ille-et-Vilaine (35)

Les inspecteurs du permis de conduire en grève

Brève
21/03/2012

La presse s'émeut des candidats au permis de conduire obligés de repousser leur examen du fait de la grève des inspecteurs. Une belle hypocrisie quand on connait les délais normaux : 45 jours en moyenne pour repasser le permis en cas d'échec !

Il est donc évident que les effectifs sont insuffisants mais les salaires aussi. Les grévistes réclament 50 euros par mois, ce qui est modeste vue l'augmentation des prix.

A Rennes, 50 % d'entre eux sont en grève et ils ont bien raison de se défendre.

Ille-et-Vilaine (35)

Du Fouquet’s au restaurant ouvrier

Brève
15/03/2012

En tournée à Fougères et Vitré mardi, Sarkozy était flanqué des deux députés "centristes" du cru, Méhaignerie et Benoît : il s'en est pris à l'Europe « passoire », aux indemnités de chômage qu'il prétend conditionner à de nouvelles obligations, et il a fait une fois de plus l'apologie des heures supplémentaires...

Mais il a aussi, tel un « bon seigneur » rendant visite à ses sujets, mangé humblement dans un restaurant ouvrier. Flanqué de ses vassaux, il a aussi débité son sermon dans une usine.

Tout ce cinéma a peu de chances de faire oublier qu'il est le serviteur des riches.

Rennes (35)

Quand l’État fait les fonds de tiroirs

Brève
14/03/2012

L'État met en vente près de 1500 m² de locaux à Rennes.

Cela va d'un hôtel particulier dont le prix est resté confidentiel à des bureaux administratifs dont le personnel se retrouve délogé pour aller « densifier » des locaux déjà existants.

Il n'y a pas de petites économies pour rembourser les banquiers.