Ille et Vilaine

Grève à Cooper (Vitré)

Brève
22/03/2015

Un mouvement de grève a commencé jeudi matin 19 mars à l'usine Cooper de Vitré qui emploie 850 salariés dont 247 intérimaires !

Cette usine fabrique des joints d'étanchéité et des pièces antivibratoires pour l'automobile. Le patron proposait 1% d'augmentation de salaire mais les syndicats réclament 2,5%.

Une centaine de grévistes filtraient les entrées de l'entreprise le jeudi. Ils étaient 300 le vendredi, c'est-à-dire près d'un travailleur sur deux en CDI.

« C'est la première fois en 35 ans qu'on fait grève » lançait une déléguée syndicale mais « trop c'est trop » !

Ille et Vilaine

Interdiction des licenciements

Brève
22/03/2015

38 travailleurs sont menacés dans l'entreprise Guérin Fluides à Landéan qui doit fermer le 31 mars. Au mieux 70 emplois seront conservés aux abattoirs AIM d'Antrain contre 179 salariés auparavant et on ne sait rien de l'avenir de l'abattoir de Sainte-Cécile qui compte 357 salariés. A Vitré, le maroquinier Texier qui comptait 207 travailleurs vient d'être repris par Renaissance (sic) Industries qui ne conserverait que 83 emplois.

A Argentré-du-Plessis, ce sont les 125 salariés de Jeld-Wen qui fabrique des portes d'intérieur qui voient leur usine fermer le premier juillet qui appellent à manifester le samedi 21 mars à 10h30 devant l'entreprise. Enfin, les 80 travailleurs qui restent chez Mory-Ducros (contre 160 l'an dernier) à Cesson seront probablement licenciés le 31 mars et appellent à manifester devant la préfecture vendredi 20 mars à 14h30.

Pendant que le gouvernement socialiste et ses représentants locaux pérorent sur la reprise économique la classe ouvrière est frappée de plein fouet par le chômage et les licenciements.

Bretagne

Que du beau linge.

Brève
18/03/2015

Yoplait, Senagral, Lactalis, Novandie (groupe Andros), les Maîtres laitiers du Cotentin... en tout onze producteurs de produits laitiers frais représentant plus de 90% du marché ont été condamnés à une amende de 192,7 millions d'euros par l'autorité de la concurrence.

Lors de réunions secrètes tenues entre 2006 et 2012, ils se mettaient d'accord sur les augmentations de prix rackettant ainsi les consommateurs.

Le plus riche du gang, Lactalis, entendait faire appel d'une décision jugée « trop sévère ». Pourtant, la famille Besnier qui en est propriétaire est la 11ème fortune de France avec un montant estimé en 2014 à 6,5 milliards d'euros en augmentation de de 25% en un an !

Bretagne

Mensonge par omission

Brève
15/03/2015

.. La responsable des TER en Bretagne affirme dans la presse que la SNCF passe à l'offensive contre la fraude. Une fraude qui, selon elle, coûterait cher à la SNCF mais qu'elle est incapable de chiffrer pour la région Bretagne !

Pour cela, la SNCF compte renforcer les contrôles : « ce n'est plus un contrôleur qui travaillera mais toute une équipe ».

Mais la SNCF et la région Bretagne comptent aussi généraliser les trains sans aucun contrôleur et à terme supprimer des emplois aux dépens de la sécurité des voyageurs et des conditions de travail des cheminots.

Pas sûr que ces mensonges fassent passer la pilule auprès des cheminots et des usagers.

Bretagne

Bugaled Breiz : un secret bien gardé.

Brève
05/03/2015

Depuis onze ans les familles des victimes du chalutier le Bugaled-Breizh réclament que toute la lumière soit faite sur ce naufrage tragique qui a coûté la vie à cinq personnes.

L'hypothèse d'un sous-marin britannique ou des États-Unis qui aurait accroché les filets du chalutier semble crédible de l'aveu même du représentant de l'État français. Mais les familles des victimes sont confrontées au sacro-saint secret militaire qui protège les armées et l'affaire risque de se solder par un non-lieu. Les familles se sont tournées vers Hollande en tant que chef des armées, mais ils ont reçu une fin de non-recevoir.

L'armée tient à rester la grande muette et à ne rendre de compte à personne !