Ille et Vilaine

Pagaille en gare de Redon

Brève
20/02/2012

Le 14 février, un train Fret a paralysé le trafic pendant des heures sur la ligne Redon-Rennes. Alors que l'incident a eu lieu vers 16h00, des trains étaient encore expédiés de Nantes vers Rennes à 18h00

Les voyageurs se sont donc retrouvés bloqués à Redon. Pareil pour ceux qui venaient de Vannes ou de Quimper. Près de 200 personnes ont donc dû faire preuve de patience, en attendant les cars de substitution. C'est après plusieurs heures d'attente à Redon, que les derniers voyageurs ont fini par arriver à Rennes vers 20h30. Pas plus dans les entreprises de transport par car qu'à la SNCF il n'y a du personnel et du matériel en réserve. Ce qui fait que le moindre incident se transforme en pagaille.

Les dirigeants de la SNCF qui savent faire beaucoup de bruit pour dénoncer la moindre grève de cheminots se sont montré très discrets face à cet arrêt du trafic. Ils ont peut-être eu peur du ridicule car ils auraient dû expliquer qu'il s'agissait d'une simple panne de gasoil...Il ne valait mieux pas que ça se sache !

Finistère

« Travail, famille, patrie » parfumé à la rose

Brève
20/02/2012

Vendredi dernier, Bolloré s'est fait remettre la médaille Grand Or du Travail par Poignant, l'élu « socialiste » quimpérois, dont la bonhomie lors de la cérémonie ne cachait guère sa déférence envers le capitaliste .

Bolloré est connu pour ses amicales relations avec Sarkozy, un ami auquel il a offert l'hospitalité sur son yacht. Il est aussi connu pour avoir bâti sa fortune en exploitant les travailleurs des plantations, des chemins de fer et des principaux ports du continent africain .

Mais Poignant a trouvé de bon ton d'encenser cet industriel attaché aux valeurs ancestrales : la famille, le travail, sans oublier la fidélité à sa patrie bretonne...

Bolloré le sait, il serait aussi bien servi par les gens du PS au gouvernement qu'il ne l'est aujourd'hui par Sarkozy. Il est déjà habitué à leurs courbettes, qui se font juste un peu plus basses...

Côtes-d’Armor

Les banquiers profitent cyniquement des licenciements et du chômage

Brève
16/02/2012

La commission de surendettement des Côtes-d'Armor a traité 1 918 dossiers en 2011, contre 1 142 il y a 5 ans.

Les suppressions d'emplois, les licenciements, les fermetures d'entreprise ainsi que le chômage partiel, très répandu dans l'agroalimentaire et le commerce, entraînent des problèmes financiers inextricables pour de plus en plus de familles ouvrières.

Et les banques se jettent sur ces familles comme des rapaces en leur proposant des crédits renouvelables à des taux de 19 %.

Bretagne

La sécurité coûterait trop cher !

Brève
16/02/2012

Dans son dernier rapport, la chambre régionale des comptes estime que la sécurité contre les incendies coûte trop cher. Elle préconise, en Bretagne, des regroupements de casernes, remet en cause l'utilité des sapeurs-pompiers plongeurs, et préconise une aggravation des horaires de travail des pompiers.

C'est une nouvelle attaque contre ce service public, qui s'ajoute à celle contre le statut des sapeurs-pompiers. Dans les Côtes-d'Armor, 80% d'entre eux étaient en grève, mercredi, contre l'allongement de la durée de leur carrière et la précarisation de leur entrée dans la profession.

Ille et Vilaine

Rennes - La mobilisation impose un plan d’urgence pour l’hôpital psychiatrique

Brève
15/02/2012

Au Centre Hospitalier Guillaume-Régnier, spécialisé en Psychiatrie, le personnel s'est mobilisé une semaine contre les conditions d'accueil des patients et contre des conditions de travail inadmissibles. Le manque de lits était si criant, qu'en janvier, des patients ont dormi sur des matelas à même le sol !

Après plusieurs jours de grèves et de rassemblements, l'Agence Régionale de Santé (ARS) a annoncé la réouverture de 27 lits, fermés depuis 2011. Elle a également promis une enveloppe financière supplémentaire.

Devant la réaction collective, l'ARS a bel et bien été contrainte de reculer et de lâcher des moyens supplémentaires pour l'hôpital.