Bretagne

Aux petits soins des licencieurs

Brève
18/04/2016

Le groupe d’Aucy a déclaré vouloir investir 130 millions d’euros en Bretagne entre 2016 et 2018 dans l’objectif de moderniser les usines bretonnes du groupe. Jamais avare de soutien aux industriels, le Conseil Régional dirigé par J-Y Le Drian, lui aurait accordé deux fois 5 millions d’euros d’avance remboursable et une garantie d’emprunt.
Pourtant le directeur général du groupe admet lui-même qu’il n’y aura pas un emploi supplémentaire suite à ces investissements.
Rappelons que d’Aucy s’appelait Cecab précédemment et s’était fait connaître entre autre par la fermeture des usines Gad, notamment celle de Lampaul-Guimiliau dans le Finistère, avec 1 000 suppressions d’emplois à la clé.
 

Bretagne

Du beau linge

Brève
18/04/2016

« Tout le monde de l’eau salée » est venu saluer le départ de Martine Jourdren, présidente du directoire et figure historique de la Brittany Ferries. Toujours prêt à saluer les patrons, Le Drian a déclaré qu’elle « avait contribué à cette aventure de la BAI (ex Brittany Ferries)».
Que « d’aventures » en effet entre le lock-out imposé en 2012 à ses salariés en grève contre un plan de compétitivité comprenant baisse des salaires et augmentation du temps de travail et le rapt en 2015 à Ouistreham d’un bateau bloqué par les dockers du groupe en grève pour les salaires.
Un vrai patron de combat… contre les travailleurs !
 

Bretagne

Les mauvais points des préfets

Brève
18/04/2016

Selon la presse, 1 115 villes françaises seraient en retard par rapport à leurs objectifs de construction de logements sociaux. En Bretagne, les préfets en auraient sanctionné quatre qui n’avaient pas atteint leurs objectifs en 2013.
Saint-Nolff devait en construire 43 et en a réalisé 20, Plérin devait en construire 63 et en aurait construit 16, Perros-Guirec devait en construire 101 et en a construit 8 et le pompon reviendrait à Caudan qui devait en construire 46 et n’en aurait construit… aucun.
Comme on le voit, le nombre de communes sanctionnées apparaît dérisoire et l’amende peu dissuasive.
Mais surtout, l’Etat lui-même pourrait, au lieu de distribuer des milliards d’euros à des patrons qui ne créent pas d’emploi, embaucher lui-même pour construire ces centaines de milliers de logements sociaux qui manquent.
 

Ille et Vilaine

Misère de l'aide à domicile

Brève
05/04/2016

Les conditions de travail dans le secteur de l’aide à domicile sont  dénoncée en Ille-et Vilaine par les délégués des syndicats CGT et FO.
Ils protestent contre l’utilisation par les employeurs de trois conventions collectives différentes, les salaires gelés depuis 2008, le remboursement insuffisant des frais kilométriques, le retard de paiement des indemnités journalières en cas de maladie…
Incapables de nier cette situation déplorable, les employeurs tels l’ADMR comme le Conseil Départemental qui finance cette activité sociale, se renvoient la balle acculant ainsi ces travailleurs dans la même précarité que les gens dont ils s’occupent.
 

Rennes

Succès du 31 mars à Rennes

Brève
04/04/2016

Il y a eu la presse dénonçant les « casseurs » à longueur de page. Il y a eu la maire de Rennes qui a décrété que la manifestation ne passerait pas par le centre-ville. Il y a eu 200 policiers déployés dans les rues.
Mais, surtout, il y a eu 10 000 manifestants jeudi 31 mars, soit deux fois plus que lors de la manifestation du 9 mars, pour dire non à la loi El Khomri.
Il faut donc continuer et amplifier le mouvement en étant toujours plus nombreux. À Rennes, des manifestations sont prévues le mardi 5 avril à 12h place du Parlement puis le samedi 9 avril.