Bretagne

PS généreux avec la grande distribution

Brève
29/10/2013

P. Massiot, président du Conseil Régional déclare dans la presse que le crédit impôt compétitivité va rapporter 3 milliards d'euros à la grande distribution.

Pourtant cette grande distribution est dominée par quelques grands groupes comme Leclerc ou Carrefour qui rackettent les agriculteurs d'un côté, les consommateurs de l'autre.

Mais c'est ensuite à eux que l'on impose des augmentations d'impôts !

Prendre aux travailleurs pour servir les riches, voilà la politique du Parti Socialiste.

Saint-Brieuc (22)

Amiante : Chaffoteaux une nouvelle fois condamnée

Brève
27/09/2013

Mercredi 25 septembre 2013, le tribunal des prud'hommes de Saint-Brieuc a condamné une nouvelle fois l'entreprise Chaffoteaux à verser une indemnité de 8 000 €, au titre du préjudice d'anxiété, à 55 ex-salariés pour les avoir exposés aux poussières d'amiante durant de nombreuses années.

Ce jugement est le même que celui rendu pour d'autres salariés licenciés en 2008 qui avaient, eux aussi, saisi les prud'hommes. Les patrons de Chaffoteaux, le groupe Merloni, avaient fait appel de cette première décision, mais avaient été déboutés par la Cour d'appel de Rennes.

D'autres procédures sont en cours. L'addition de tous ces jugements démontre que Chaffoteaux a, de façon délibérée, fait courir de grands risques pour leur santé à des milliers de salariés au cours de toutes ces années.

Finistère

GAD : non aux licenciements

Brève
23/09/2013

Les 1000 salariés de l'usine GAD de Lampaul-Guimiliau ont débrayé mercredi 18 septembre. Ils étaient trois cents à s'être déplacés au tribunal de commerce de Rennes où était discuté l'avenir du groupe.

Une fois de plus rien n'a été décidé. Les projets de reprise sont flous et les juges demandent des précisions. Patrons et juges font lanterner les salariés qui attendent depuis des mois qu'on décide de leur sort.

Les emplois ne seront pas maintenus par des patrons qui ne cherchent que le profit.

Pour sauver nos emplois, il faut imposer l'interdire les licenciements et prendre sur la fortune des actionnaires présents et passés.

RENNES (35)

LES PATRONS À LA MANŒUVRE

Brève
16/09/2013

À l'occasion de la venue du Premier ministre au SPACE, les patrons de la filière avicole ont voulu se faire voir et demander des aides à l'État.

Pour faire nombre, ils ont accordé un jour de congé aux salariés de leurs entreprises, loué des cars, offert le casse-croûte et le tee-shirt qu'ensemble, les patrons et les ouvriers qui les ont suivis, ont enfilé pour faire une « chaîne humaine » et impressionner le ministre.

Heureusement, il s'est trouvé quelques syndicalistes pour dire qu'ils refusaient cette mascarade qui tend à faire croire que patrons et ouvriers ont les mêmes intérêts, les uns préparant des restructurations et des baisses d'effectifs, et les autres croyant défendre leurs emplois.

Redon (35)

LE MAÎTRE ET SON VALET

Brève
14/09/2013

À l'occasion d'une visite de courtoisie du président du conseil général d'Ille-et-Vilaine à l' usine Bic, le patron a tenu à lui expliquer que tout ce qui l'intéresse, c'est que les collectivités lui donnent de l'argent pour financer les investissements qu'il doit réaliser.

L'usine qui fabrique des briquets est au milieu de maisons d'habitation. Il faudrait la déplacer pour éviter les risques liés au stockage de gaz. Les terrains existent, mais le patron ne veut rien faire sans aides publiques. Et pour aider l'élu à comprendre le problème, le patron a ajouté que bien des pays sont prêts à accueillir son usine.

À la tête d'un groupe qui fait près de 2 milliards de chiffre d'affaires en 2012, le patron de Bic n'est pas en difficulté. Mais cela ne l'empêche pas d'exiger toujours plus d'aide publique en faisant du chantage à l'emploi...