Rennes

Bourrage de cranes

Brève
17/06/2014

Toute la semaine, télévisions radios et journaux se sont évertués à dénoncer les cheminots en grève : un de leurs arguments étaient le passage du bac par les lycéens.

Un cadre de la SNCF expliquait pourtant « Dans l'académie, un seul élève est arrivé avec 30 minutes de retard et... il ne prenait pas le train »...

Rennes

Cheminots mobilisés

Brève
17/06/2014

Plus de 200 cheminots se sont retrouvés mardi à Rennes pour revoter la grève. Partout dans le pays, les assemblées générales votent la continuation du mouvement à de très grandes majorités.

Il faut dire que le projet de loi sur le ferroviaire n'est rien d'autre qu'un « plan de compétitivité » destiné à réaliser des milliards d'économies sur le dos des usagers et des cheminots en vue de la privatisation de la SNCF.

Les cheminots ont rencontré le directeur de région qui a été copieusement sifflé par les grévistes. Ils ont fermement dénoncé l'aggravation des conditions de travail.

Ille et Vilaine

Le ministre se débine

Brève
16/06/2014

A l'occasion de sa visite en Ille-et Vilaine, Le Drian devait se rendre à un concert de l'orchestre symphonique de Bretagne.

Comme les intermittents du spectacle s'y étaient aussi invités, le ministre a décidé de battre en retraite. Visiblement, il est plus à l'aise avec les patrons qu'avec les travailleurs en lutte !

Ille et Vilaine

Le Drian au travail

Brève
16/06/2014

Le ministre de la Défense ne se contente pas de défendre son budget, de faire acheter par l'Etat les rafales qui ne vendent pas dans le monde et d'envoyer des troupes aux quatre coins de la planète !

Il se soucie aussi du « patrimoine » du pays, les entreprises. Vendredi dernier, il était à Chateaubourg pour vendre le fameux CICE, le crédit d'impôts, ce cadeau du gouvernement au patronat justifié par la soi-disant lutte contre le chômage...

Bretagne

Les cheminots en grève

Brève
12/06/2014

À l'appel de la CGT, SUD FO et First les cheminots ont débuté une grève mardi 10 juin à minuit. Comme dans le reste du pays, elle a été bien suivie en Bretagne puisque moins d'un train sur trois ont circulé mercredi.

Les cheminots protestent contre le projet de réforme ferroviaire initié par le gouvernement de Hollande qui est une attaque contre les conditions de travail. L'ampleur du mouvement montre aussi la colère de bon nombre de cheminots concernant les salaires et les nécessaires créations d'emplois.

En Bretagne, plus de 500 cheminots se sont regroupés dans les différentes assemblées générales interservices. À Rennes, 330 présents ont revoté la grève avec 6 abstentions. À Brest, Quimper et Saint-Brieuc les grévistes étaient unanimes pour la reconduite.