Bretagne

A quand la réouverture des restaurants ?

Brève
01/02/2021

déjeuner au chantier ©NR

Depuis plusieurs mois, en raison de la pandémie, les restaurants sont fermés. Or rien n’est prévu pour accueillir les ouvriers du Bâtiment pendant la pause de midi. Il faut donc qu’ils se débrouillent comme ils peuvent et c’est souvent dans le camion de chantier qu’ils se retrouvent pour casser la croûte.

Aux conditions difficiles du métier, s’ajoute donc la perte de la pause repas qui permettait de se retrouver entre collègues autour d’une table d’un resto ouvrier.

Les patrons du bâtiment disent ne pas ressentir les effets de la crise économique et sanitaire. Ce n’est pas exactement la même chose du côté ouvrier.

Côtes-d’Armor

Colère au Conseil départemental

Brève
01/02/2021

manif au Conseil départemental © Le Télégramme

Le 25 janvier dernier, les agents du Conseil départemental ont profité de la réunion de tous les élus pour leur demander de ne pas voter la suppression de 25 postes, en majorité au service des routes, prévue au budget.

Le nouveau président n’a pas du tout apprécié et a suspendu la séance car les grévistes voulaient rester et assister au vote. Il a qualifié d’« action violente » l’intrusion des salariés en grève. « La violence, c’est nous qui la subissons tous les jours » lui a rétorqué une assistante sociale gréviste.

Contrôler l’action des élus et leur demander des comptes quand ça ne va pas, n’est-ce-pas cela la démocratie directe ? En tous cas, vu l’état des routes dans le département et l’ampleur du chômage, ce n’est pas supprimer des postes qu’il faut décider mais l’embauche de nouveaux personnels.

Côtes-d’Armor

Un Préfet aux ordres du patronat

Brève
01/02/2021

Thierry Mosimann, préfet des Côtes-d'Armor ©LeTélégramme

Le nouveau Préfet des Côtes-d’Armor a annoncé ses cinq grands chantiers pour 2021. La plupart d’entre eux consistent à aider les entreprises par le paiement du chômage partiel, ou par des prêts et annulations de charges sociales. Sans oublier la sécurité par le développement d’une police de proximité.

Combattre la misère provoquée par le chômage endémique et les salaires bloqués ne fait pas partie de ses priorités. Normal, il est bien dans la ligne de son chef de service Macron !

Rennes (35)

Des moyens pour l'Éducation !

Brève
28/01/2021

Environ 1 500 manifestants se sont retrouvés le mardi 26 janvier 2021 pour protester contre la politique du gouvernement concernant l’éducation.

Pendant que les professeurs des écoles et autres personnels des écoles primaires doivent faire face à l’épidémie du Covid sans aucun moyen supplémentaire, les suppressions de postes continuent dans le secondaire.

Ils ont été rejoints par des personnels des universités mais aussi les étudiants qui n’ont pas de cours et sont frappés par de plus en plus de pauvreté.

Chose rarissime, les manifestants ont pu librement défiler dans le centre-ville ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps.

Ça fait du bien et c’est de bon augure pour la journée du 4 février.

Vannes (Morbihan)

Une bonne Vanne...

Brève
27/01/2021

À Vannes, l’église s’équipe de distributeur d’eau bénite à pédale.

Petit détail : ne croyant pas aux miracles, les curés assurent en installant à côté un distributeur de gel hydroalcoolique.

Attention, le diable se cache, dit-on, dans les détails.