Rennes (Ille-et-Vilaine)

Les aides aux trusts enrichissent les actionnaires

Brève
12/05/2010

Selon les syndicats, Thomson Grass Valley aurait perçu 9 millions d'euros en 2009 pour l'ensemble des projets auxquels elle participe en France : chacun y va de son petit geste : l'État, le Conseil Régional, Rennes Métropole... une touchante unanimité pour aider des groupes qui suppriment des emplois.

Ces 9 millions d'euros représentent le coût de 300 emplois pendant un an !

Rennes (Ille-et-Vilaine)

La lutte des travailleurs de Thomson continue

Brève
12/05/2010

Une centaine de travailleurs de Thomson à Rennes sont « montés » au siège de l'entreprise Grass Valley à Conflans-Sainte-Honorine jeudi 29 avril. Ils ont rejoint sur place leurs collègues de Conflans pour protester contre la suppression de 327 postes par Thomson Grass Valley France.

Ils étaient de nouveau plus de 150 à la manifestation du premier mai à Rennes, bien décidés à ne pas se laisser faire.

Ille-et-Vilaine

Quand le PS prétend moraliser ses aides… aux trusts !

Brève
12/05/2010

La mobilisation des travailleurs de Thomson et l'émotion qu'elle a créé fait se délier quelques langues... Ainsi J-L Tourenne, président socialiste du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, envisage de suspendre une aide de 171 000 euros au groupe Thomson si celui-ci ne « garantit pas la préservation du site ». Il prétend ainsi vouloir « moraliser ses interventions ».

Il y a du boulot en la matière : en effet c'est le lendemain du vote de cette aide que Thomson annonçait ses licenciements.

Lorient (Morbihan)

Sarkozy en visite à l'Arsenal de Lorient : le Premier Commercial en visite

Brève
06/05/2010

Sarkozy a fait un passage éclair à l'arsenal de Lorient, (aujourd'hui DCNS) le mardi 4 mai.

Tout était en place pour le cinéma : la frégate était recouverte d'une toile tricolore ; il y a eu show laser pour vanter la marchandise et petits fours pour gaver les invités susceptibles d'acheter ce genre de navire.

Sarkozy, dans son discours, s'est d'ailleurs présenté comme « premier commercial de DCNS». Et pour être sûr que le « premier commercial » ne soit pas dérangé, près d'un millier de policiers avaient été mobilisés.

Visiblement, la Direction de la DCNS est plus soucieuse de la « sécurité du président que de notre sécurité au travail. En effet, pour diminuer les délais de fabrication des bâtiments, la direction n'hésite pas à dégrader les conditions de travail.

Ille-et-Vilaine

Grève victorieuse à Delphi

Brève
19/04/2010

A l'usine Delphi de Saint-Aubin-du-Cormier en Ille-et-Vilaine, les travailleurs ont fait quatre jours de grève et ont obtenu l'équivalent de 55 euros de rallonge par mois.

Le patron pleurniche du fait « des blocages des commandes qui pénalisaient nos clients ». Mais « les clients » en question sont les usines de PSA dont Delphi est un sous-traitant produisant des boitiers de commandes pour les ouvertures de voiture.

« Tout ce que l'on voulait négocier sur trois mois s'est résolu en cinq heures » se réjouit un délégué syndical de l'usine.

Comme quoi, il ne suffit pas de discuter pour se faire comprendre des patrons.