Rennes (35)

La crise ? Pas pour tout le monde

Brève
25/01/2021

                Le président du tribunal de commerce de Rennes est satisfait : en 2020, le nombre de déclarations des cessations de paiement est le plus faible depuis 10 ans !

                Cela s’explique, selon lui, par les aides accordées aux entreprises et leur solidité « meilleure qu’on ne veut bien le dire » !

                Les patrons s’en sortent bien pendant que la classe ouvrière paie la note.

Dinard (35)

Barrière licencie

Brève
25/01/2021

                Six travailleurs vont être licenciés au casino Barrière de Dinard : l’un a 57 ans, 37 ans d’ancienneté dont 24 à Dinard. A l’échelle du groupe, ce serait 70 emplois qui sont menacés.

                Une vingtaine de travailleurs sur les 24 que compte le site se sont rassemblés le jeudi 14 janvier pour protester contre ces licenciements.

                De son côté, le directeur se plaint de la situation économique et affirme « ce n’est plus un mais deux genoux que nous avons à terre ». Pourtant, la fortune de Dominique Desseigne et de la famille Desseigne-Barrière, qui contrôlent le groupe d'hôtels et casinos Lucien Barrière est estimée à 610 millions d'euros, la 142ème de France.

                Le genou est encore solide.

Côtes d’Armor

Vous avez dit "diffamation" ?

Brève
25/01/2021

La journaliste Ines Léraud, qui avait publié en 2019 une enquête « Algues vertes, l'histoire interdite », était accusée de diffamation envers le groupe agro-alimentaire Chéritel.

Dans un article paru sur le site internet BastaMag, elle y décrivait, non seulement les conditions de travail dans cette entreprise, mais aussi les démêlés de ce grossiste en fruits et légumes avec la justice : ce groupe avait été, entre autre, condamné à 261 000 euros d'amende pour avoir fait travailler illégalement des Intérimaires bulgares, ainsi que de« tromperie » sur l'origine d'un produit par le Tribunal Correctionnel de Saint-Brieuc.

Finalement, devant le tollé général et le soutien important de la journaliste, le sieur Chéritel a décidé de retirer sa plainte « à cause du climat délétère et des pressions journalistiques ».

Voilà une bonne chose de faite.

Côtes d’Armor

Zéro pointé !

Brève
23/01/2021

Une trentaine d’AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap) se sont rassemblés devant la préfecture ce mercredi pour protester contre le manque de moyens.      Il manque au moins 60 postes dans le département pour accompagner scolairement des enfants en difficulté. L’entrevue prévue  n’a pas eu lieu car les services préfectoraux « s’étaient trompés de rassemblement » et n’avaient donc pas de réponse à leur donner.

Une telle négligence est surtout une confirmation du peu d’intérêt que l’État a pour la réussite scolaire de la jeunesse.

Côtes d’Armor

Les finances publiques démantelées

Brève
23/01/2021

3 nouvelles fermeture de Centres des Finances Publiques du département ont eu lieu au 1er janvier et d’autres vont suivre. Selon les syndicats 20 postes sont supprimés chaque année depuis 10 ans et l’effectif est insuffisant. l’État n’est pas avare pour distribuer des aides publiques aux entreprises privées. Mais mettre les moyens pour que les services utiles à la collectivités fonctionnent correctement, ça ce n’est pas à l’ordre du jour. Faudra-t-il faire la grève des impôts ?