Saint-Brieuc (22)

Allo Docteur !

Brève
10/10/2019

Un cabinet médical, flambant neuf, a ouvert ses portes dans le quartier des Villages en août dernier. Prévu pour 3 médecins, il n’y en a eu que deux à s’installer dont l’un est déjà parti !

Les élus de la ville et de l’agglomération avaient tout fait pour attirer les médecins. La limitation du nombre de médecins formés allié au manque d’attrait de Saint-Brieuc font que, malgré les aides fournies, le nombre de médecins sur le secteur est en perpétuelle baisse. Du coup les délais pour avoir un rendez-vous s’allongent lorsque l’on en trouve un qui accepte de vous prendre dans sa clientèle. Un élément qui ne va pas dans le sens d’améliorer la santé de tous.

Bretagne

Non aux rafles et aux expulsions de migrants

Brève
10/10/2019

Vendredi dernier, 33 hommes, femmes et enfants d'origine géorgienne ont été raflés dans toute la Bretagne par la police sous les ordres de la préfecture. Un avion géorgien avait été spécialement affrété...

Aujourd'hui, un rassemblement de plus de 150 personnes devant la préfecture de région de Rennes a permis de dénoncer les conditions humainement insupportables subies par des pères ou des mères séparés de leurs enfants.

Il faut mettre un coup d'arrêt à la politique odieuse de Macron et de ses préfets contre les migrants !

Saint-Brieuc (22)

Reconnaissance pour deux serviteurs des riches

Brève
09/10/2019

Chirac est à peine enterré que la municipalité de Saint-Brieuc envisage fortement de nommer une place à son nom. Il est question du nouveau parvis de la gare sud. Mitterrand ayant déjà son buste sur la partie nord, Chirac pourrait ainsi, à nouveau, côtoyer celui dont il dont il fut le 1er ministre.

Commémorer ainsi deux serviteurs d’un État au service des riches, la municipalité pourrait bien avoir un vote à l’unanimité sur la question, tant la droite et la gauche ont mené la même politique. Mais les travailleurs, les retraités, les chômeurs n’ont pas de raison de se sentir concernés par tout ce cirque !

RENNES (35)

Soutien aux migrants

Brève
07/10/2019

L’État fait la chasse aux migrants, qu’ils soient arrivés récemment ou qu’ils soient installés dans la région depuis des années.

Vendredi dernier, 33 d’entre eux, dont des enfants scolarisés, ont été brutalement expulsés et des familles séparées.

Aujourd’hui, plusieurs dizaines de migrants vivent toujours à Rennes dans des conditions indignes et sont menacés d’expulsion. Cette traque aux pauvres est abjecte.

Lutte Ouvrière appelle à se joindre nombreux à toutes les manifestations de soutien qui seront organisées.

RENNES (35)

La preuve par l’image ?

Brève
07/10/2019

La Direction de l’usine PSA de la Janais se vante d’avoir embauché 31 travailleurs en CDI cette année. Autant dire quasiment rien par rapport au millier d’intérimaires qui fait tourner l’usine.

Sans avoir peur du ridicule, elle a publié des photos des « cérémonies d’accueil » des nouveaux embauchés.

Ils sont si peu nombreux qu’il y a plus de chefs que d’embauchés sur les photos !