Saint-Aubin d’Aubigné (Ille-et-Vilaine)

Des embauches !

Brève
12/07/2021

Après une première journée de grève le 15 juin, les agents territoriaux du service enfance jeunesse de Saint-Aubin d’Aubigné étaient en grève à 81% le jeudi 24 juin.

Ils dénoncent le manque d’effectif, la surcharge de travail et toutes ses conséquences inacceptables.

Les grévistes ont distribué un tract aux parents eux aussi inquiets d’une telle situation.

Leur mobilisation collective montre la façon de défendre l’emploi et les conditions de travail.

Lannion (Côtes-d’Armor)

Nokia : des aides publiques et pas d’emplois

Brève
12/07/2021

Alors qu’en octobre 2020, le groupe Nokia a supprimé 240 emplois sur son site de Lannion, il a quand même touché 10 millions d’euros de l’Etat pour la création d’un centre de cybersécurité censé compter 97 postes.

Aujourd’hui, Nokia prétend avoir recruté… sept personnes ! Loin de soutenir l’emploi, l’Etat entretient le parasitisme d’un groupe richissime.

Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)

Victimes de la violence capitaliste

Brève
12/07/2021

Jeudi 7 juillet, 27 migrants, dont 10 enfants, ont été recueillis au large de la baie de Saint-Malo . Ils tentaient de rejoindre Jersey sur un canot de 6 mètres lorsqu’ils sont tombés en panne d’essence.

C’est un bateau de pêche qui a donné l’alerte et ils ont pu être récupérés par deux autres navires.

L’enquête en cours semble rechercher un passeur peu scrupuleux. Mais ces migrants, qui fuient la misère et cherchent au péril de leur vie une terre d’accueil, sont d’abord victimes d’une société de plus en plus inhumaine.

Rennes Métropole

Non aux vols des congés !

Brève
12/07/2021

Une centaine d’agents de Rennes Métropole se sont rassemblés devant le conseil municipal de Rennes le lundi 28 juin. Ils continuent à protester contre le vol de trois jours et demi de congés et la suppression de repos compensateurs qui peut monter jusqu’à 28 jours dans les Ehpad.

Ils ont demandé à prendre la parole mais cela leur a été refusé du fait… de la crise sanitaire !

Leur rassemblement a été dispersé par la police avec le même motif. Les conseillers municipaux PS et PCF ont pu tranquillement voter la suppression des congés pendant que droite, écologistes et partisans de B. Hamon se sont courageusement... abstenus.

Saint jacut de la mer (Côtes d’Armor)

Des économies mortelles

Brève
08/07/2021

Samedi 19 juin, un homme de 78 ans a fait un malaise cardiaque en arrivant sur son lieu de vacances à Saint-Jacut-de-la-mer. La caserne des pompiers a été récemment fermée et les services d’urgence hospitalière sont situés à plusieurs dizaines de kilomètres.

C’est par téléphone que le Samu a cherché des personnes susceptibles de pratiquer les premiers secours. Ayant réussi à joindre le propriétaire d’une paillote sur la plage, qui faisait ses courses, c’est celui-ci qui, conseillé téléphoniquement par le SAMU, a pratiqué les premiers soins. À noter que cette personne n’est pas secouriste !

L’arrivée du Samu et des pompiers n’a pas pu sauver ce vacancier. Celui-ci a payé de sa vie les fermetures des casernes de pompiers de proximité et les économies faites sur la santé.