Bretagne

Le pôvre

Brève
18/09/2020

Le groupe de cosmétique Yves Rocher déclare, par la voix de son PDG Bris Rocher, avoir fait des pertes pour la première fois de son histoire.
Pourtant, il s’est mis à produire du gel hydro alcoolique, des masques, des produits désinfectants… « mais cela n’a pas suffi » pleurniche ce PDG étranglé par les loyers des compagnies foncières !
Les problèmes de cette riche famille prêteraient à sourire si cela ne préparait de probables sacrifices pour les travailleurs et des demandes d’aides aux collectivités publiques.

Ille-et-Vilaine

Royer menace 200 emplois

Brève
18/09/2020

Le groupe Royer, qui compte 800 salariés dans le monde dont 300 à Fougères, et qui a commercialisé 23 millions de paires de chaussures dans 70 pays en 2017 vient d’annoncer un plan de restructuration supprimant 200 emplois.
Son patron évoque le Covid qui aurait fait beaucoup de mal à ses affaires. Pour en juger vraiment, il faudrait imposer la transparence des comptes des grandes entreprises et publier la fortune de leurs propriétaires.

Bretagne

Le Président du Conseil Régional fait l’âne

Brève
18/09/2020

Le Président du Conseil Régional de Bretagne est très en colère contre Nokia ou Technicolor, des groupes qui aujourd’hui suppriment des emplois dans la Région.
Voilà même qu’il dénonce les milliards de dividendes que ces groupes verseraient aux actionnaires !
Pourtant il leur a accordé des millions d’euros d’aides. Mais voilà, ce pauvre Président dit avoir été naïf !
Naïf ? A d’autres ! Mais corps et âmes dans le camp de la bourgeoisie, certainement.

Ille-et-Vilaine

Masque obligatoire à Rennes et ailleurs

Brève
18/09/2020

Il a été décidé que le masque devienne obligatoire à Rennes mais aussi dans les centres-bourgs des 43 communes de la métropole. Suite à la remontée de la circulation du virus, d’autres villes devraient prendre ces mesures dans la Région.
Reste à mettre à la disposition des classes populaires des masques gratuits.

Saint Brieuc (22)

Le virus du profit mortel pour les travailleurs.

Brève
14/09/2020

            L’usine Hutchinson de Saint Brieuc est fortement touchée par les réductions d’effectif: 56 postes sur les 362 devraient être supprimés soit plus de 15 % de l’effectif.        Hutchinson, qui fait partie du groupe total, peut financièrement maintenir les emplois. Cela écornerait à peine les dividendes versés aux actionnaires ! Mais, au nom de la sacro-sainte rentabilité et du profit, ce sont les salariés qui sont sacrifiés.

            Un exemple de plus que le capitalisme est un virus tueur d’emplois. Le seul vaccin, c’est la lutte de tous les travailleurs pour défendre leurs moyens d’existence.