Bretagne

Petits arrangements entre amis

Brève
30/09/2019

Le procès de l’ancien ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, suit son cours : il lui est reproché d’avoir communiqué en mai 2017 des fiches confidentielles à Thierry Solère, député LR, sur une enquête visant ce dernier, notamment pour fraude fiscale.

Droit dans ses bottes, Urvoas ne voit pas le problème et affirme qu’en tant que ministre, il n’était pas tenu au secret.

Dans ce cas, on aurait aimé qu’il communique à la population les mille et une façons qu’utilise la bourgeoisie pour échapper à l’impôt.

Rennes (35)

Un premier round

Brève
27/09/2019

A l’appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires, 2 000 personnes ont manifesté dans les rues de Rennes mardi 24 septembre contre la réforme des retraites proposée Macron-Delevoye.

Un projet qui attaque l’ensemble des travailleurs en augmentant la durée de cotisation, en modifiant le mode de calcul des pensions ou en remettant en cause l’âge de départ en retraite à taux plein.

L’ensemble du monde du travail doit donc se mobiliser pour faire barrage à ce recul.

Rennes (35)

La jeunesse se mobilise pour le climat

Brève
27/09/2019

2 500 jeunes essentiellement lycéens ont manifesté vendredi 19 septembre dans le centre-ville de Rennes aux cris de « Et un, et deux, et trois degrés ! C’est un crime contre l’humanité ! ».

Ils ont bien raison de se mobiliser car bourgeois et gouvernements à leur service feront toujours passer les profits avant les intérêts de toute l’humanité.

Ce n’est qu’en renversant le capitalisme que de réelles solutions pourront être mises en place.

Rennes (35)

Faisons reculer Hercule

Brève
27/09/2019

300 électriciens et gaziers venant de toute la Bretagne ont manifesté devant le siège d’Enedis à Rennes mardi 19 septembre.

Ils dénonçaient le projet dit « Hercule » qui vise à vendre les activités les plus rentables à des groupes privés.

Cela fait des années qu’au nom de la concurrence, les gouvernements successifs ont démantelé EDF et GDF.

Résultats : une augmentation des tarifs de 75% pour le gaz et de 35% pour l’électricité entre 2005 et 2015 pour les usagers. Des suppressions d’emplois, des salaires bloqués et des conditions de travail dégradées pour les travailleurs de l’autre.

Saint-Brieuc (22)

Amours et trahison à Cloche merle

Brève
23/09/2019

Depuis plusieurs semaines, la droite, majoritaire à la mairie de Saint-Brieuc depuis 2001, se déchire : la maire veut imposer son poulain, un jeune loup, comme tête de liste à l’élection municipale de 2020; elle se réservant pour la direction de l’Agglo.

Mais Joncour, député Modem et ex-maire, a d’autres projet et se sent trahi par celle qu’il avait lui-même installée dans son fauteuil.

Eh oui mon pauvre monsieur, on n’est toujours trahi que par les siens !