Fougères (35)

Compter sur ses propres forces

Brève
06/03/2020

Dans le cadre de la campagne des élections municipales à Fougères, France Bleu Armorique a diffusé un reportage le lundi 2 mars pour donner la parole aux différents candidats. Aucun propos de Ludovic Hubert, candidat tête de liste "Lutte Ouvrière - faire entendre le camp des travailleurs", n'a été diffusé alors que la radio avait bel et bien enregistré une interview.

De même, TV Rennes a organisé un débat entre les têtes de liste de Fougères en « oubliant » d’inviter un candidat de la liste de Lutte Ouvrière.

Les candidats de la liste "Lutte Ouvrière - faire entendre le camp des travailleurs" et leurs soutiens font campagne avec leurs propres moyens, avec l'énergie des travailleurs conscients de leurs intérêts de classe.

Bretagne

Publi-reportage

Brève
01/03/2020

Le PDG régional d’Orange se vante dans la presse de recruter 500 postes en Bretagne dont 350 à Rennes, qui serait le « 2ème bassin d’emploi mondial ». Rien que ça…

Mais la réalité, c’est qu’il y a une embauche en CDI pour trois salariés qui partent et qu’Orange a supprimé 2400 postes en 2019 dans le pays !

Rennes (35)

Les vrais maîtres

Brève
01/03/2020

Le PDG du Stade Rennais a été limogé par le milliardaire Pinault dirigeant du club. A l’image de ce qu’il fait dans sa multinationale du luxe, il l’a licencié sans même le prévenir.

Interrogé l’entraineur explique qu’on « doit suivre le chemin que notre actionnaire nous demande de suivre ».

Bien à l’image de cette société capitaliste où politiciens et cadres suivent le chemin dicté par la bourgeoisie… jusqu’au krach !

RENNES (35)

Le progrès à l’envers (Université Rennes 1)

Brève
01/03/2020

Après l’ouverture d’une épicerie sociale à l’université de Rennes 2 l’an passé, l’université de Rennes 1 envisage d’en ouvrir une à la prochaine rentrée de septembre.

Sur les 68 000 étudiants rennais, 1 sur 5 peine à s’alimenter correctement !

Une situation révoltante qui ne permet pas aux enfants des classes populaires d’étudier correctement.

Rennes (Ille et Vilaine)

Un drôle de bac

Brève
18/02/2020

Lundi 10 février, les lycéens, les parents d'élèves et les enseignants de plusieurs lycées appelaient à se rassembler devant le lycée VHB à Rennes, où étaient délocalisées les épreuves du bac d'autres établissements.

Les gendarmes étaient à l'intérieur du lycée, avec leurs camions... les enseignants mobilisés à l'extérieur ont lu les appréciations qu'ils ont rédigées pour le bulletin de Jean-Michel Blanquer !

Café, gâteaux, slogans et chansons donnaient plutôt envie de rester à l'extérieur des grilles, ce qu'ont d'ailleurs fait des élèves du lycée dont les cours étaient de toute façon annulés... Sur une pancarte d'un parent d'élève, on pouvait lire : le nouveau bac, c'est quand les lycéens sont mis en examen ?

Une occasion pour bien des jeunes de mesurer le mépris du gouvernement et de s'initier à la lutte !