Bretagne

Serrés comme des sardines

Brève
05/09/2020

La rentrée a eu lieu dans les établissements scolaires. D'après le protocole sanitaire, « la distanciation physique n'est pas obligatoire lorsqu'elle n'est pas matériellement possible ».

Dans les lycées, il n'est pas rare qu'il y ait des classes à 35 élèves voire 36 ou 37 ! La récente réforme du bac qui a supprimé des milliers de postes a empiré les choses.

Le gouvernement le sait et établit donc, dans son protocole, le non-respect d’une distanciation physique impossible à réaliser par manque de moyens humains et matériels.

 

Saint-Brieuc (22)

Gestes barrières : à géométrie variable !

Brève
04/09/2020

Un article de Ouest-France a relevé l’entassement des jeunes scolaires dans les bus et ainsi dans ceux de la ligne E allant de  Cesson aux Villages où il faut jouer des coudes pour y monter et se retrouver serrés comme des sardines. Si le masque est obligatoire, la distanciation est impossible.

Mais si des contrôles sont renforcés pour s’assurer que tout le monde porte bien son masque dans les transports en commun, il n’est pas prévu d’augmenter, pour des raisons budgétaires, le nombre de bus. Et après ça on ne rebat les oreilles sur le respect des gestes barrières. Bel exemple pour les jeunes !

Côtes d’Armor

Une mort atroce au travail

Brève
31/08/2020

Un salarié est mort et cinq autres ont été blessés lors d’un incendie à l’usine de traitement des déchets et d’incinération Valorys à Pluzunet, près de Lannion. C’est lors d’une opération de maintenance que le drame s’est produit : une projection d’huile à 360° venant d’une turbine en serait à l’origine.

Cette entreprise, rénovée en 2012, traite les ordures ménagères de plus de 180 000 habitants de la région. Quel que soit le secteur, les salariés sont toujours en première ligne pour faire fonctionner la société, y compris au péril de leur vie. Cet accident en est un malheureux exemple.

Saint-Brieuc (22)

Amiante ou pas, le risque existe toujours !

Brève
31/08/2020

Des travaux effectués dans plusieurs écoles de la ville ont failli retarder la rentrée scolaire. La présence d’amiante dans les murs était suspectée. Dans une des écoles, des analyses ont dû être réalisées en urgence car les travaux ont été fait dans des lieux de passage. Dans les autres, les trous ont été bouchés vite fait, et on verra plus tard pour les analyses !

Mais cette affaire révèle que dans bien des bâtiments publics, l’amiante est toujours bien présente et ce poison entraîne toujours des morts par milliers chaque année.

 

Bretagne

Enfin une ligne ferroviaire rénovée

Brève
27/08/2020

Des milliers de kilomètres de lignes de chemin de fer ont été fermées depuis des dizaines d’années par les gouvernements de droite comme de gauche.

Crise écologique oblige, le gouvernement en fait la promotion. Ainsi, en Bretagne, une ligne de… 7 kilomètres est en cours de rénovation. Mais elle compte un seul utilisateur : le site Cooperl de Montreuil-sous-Pérouse en Ille-et-Vilaine.

Bonne fille, la Cooperl en finance 5% du coût…