Naval Group - Lorient (56) :  Notre vie avant leurs profits !

Echo d'entreprise
01/11/2022

Un accident s’est produit, mardi 11 octobre, en début d’après-midi, dans la forme de construction. Il a fallu avoir recours à l’équipe des pompiers spécialisée pour évacuer l’ouvrier blessé. Il travaillait sur le bloc d’une frégate en construction, quand il a fait une chute. Un accident encore plus grave s’est produit en fin de semaine sur un bloc FDI à Brest blessant sérieusement un camarade.

Pour la direction, ce n’est pas « la sécurité d’abord ! » quoiqu’elle en dise, mais les délais d’abord ! On n’est pas là pour risquer notre peau afin que des frégates sortent en temps et en heure des chantiers.

Stellantis La Janais - Rennes (35) :  En voilà une idée !

Echo d'entreprise
01/11/2022

La direction dit qu’il faut faire des économies d’énergie.

Nous, on est pour économiser notre énergie en baissant les cadences.

Continental Barre Thomas, Rennes (35) :  Au rapport

Echo d'entreprise
29/10/2022

Le patron a communiqué un rapport d’expertise économique qui expliquerait que l’usine de la Barre Thomas fait des pertes.

Mais les transferts de fonds entre la Barre Thomas et le groupe Continental permettent de faire dire ce que l’on veut aux chiffres.

Ce qui est sûr, c’est que les actionnaires y gagnent, pendant qu’on nous demande toujours plus de sacrifices.

Hutchinson Total - Saint-Brieuc (22) :  Merci aux grévistes… en attendant de s’y mettre tous !

Echo d'entreprise
29/10/2022

Total devrait nous lâcher un « bonus exceptionnel » en décembre. Bien sûr, cela ne remplacera pas une vraie augmentation de salaire, mais on ne va pas le leur laisser.

Et n’oublions pas que s’ils lâchent ce « bonus », ce n’est pas par gentillesse mais c’est grâce à la grève de nos camarades des raffineries.

Naval Group Lorient 56 :  Trop vite

Echo d'entreprise
06/10/2022

D’après les statistiques d’accidentologie, 60% des accidents concernent des collègues de moins d’un an d’ancienneté. La direction semble stupéfaite face à ce résultat.

Ce n’est pourtant pas étonnant : se familiariser avec les techniques de travail, cela prend du temps. Alors, au lieu de nous mettre tout de suite dans le bain de la production, il faudrait nous laisser plus de temps pour nous former.

Et c’est sans parler de nos collègues intérimaires qui ne font que passer sur le site. Mais c’est vrai qu’il n’y a pas de statistique d’accidents du travail les concernant.

CHU Pontchaillou Rennes 35 :  Public, privé, même combat !

Echo d'entreprise
06/10/2022

Jeudi 29 septembre, les salariés de la clinique Saint-Laurent ont défilé dans la manifestation interprofessionnelle dans un cortège dynamique et coloré, aux côtés des salariés de l’hôpital, des services publics et d’autres entreprises.

Partout, il faut que les salaires suivent les prix !

Stellantis La Janais Rennes 35 :  Dans toutes les usines

Echo d'entreprise
06/10/2022

Ce qui nous a donné de la force pour faire grève, c’est que nos collègues ont débrayé dans tout le groupe : Mulhouse, Hordain, Valenciennes, Sochaux, Sept-Fons, Trémery, Metz… la même colère gronde partout.

En tout, nous avons été plus de 5 000 à protester.

On n’avait pas vu ça depuis 1989.

Cooperl Lamballe 22 :  Don du ciel

Echo d'entreprise
06/10/2022

Avec le retour de la pluie, on a eu le droit à la multiplication des fuites, des flaques d’eau dans l’usine.

Ça tombe même sur des postes de travail. La viande a parfois droit à un lavage à l’eau du ciel.

Ce genre de bénédiction, on s’en passerait bien.

Continental - Barre Thomas Rennes 35 :  La folie du profit

Echo d'entreprise
06/10/2022

En pleine négociation sur un accord de chômage partiel que le patron veut imposer jusqu’en 2024, nous faisons des… H+ !

La logique du profit jusqu’à l’absurde.

Sécurité Sociale Rennes 35 :  Les pourcentages, c’est l’arnaque

Echo d'entreprise
06/10/2022

La hausse prévue de 3,5 % ne représente que 45 € net sur un salaire au Smic.

Par contre elle représente plus de 200 € sur un salaire de directeur.

200 €, ça correspond déjà plus à ce qu’il nous faudrait…