Hennebont (Morbihan) :  Hennebont-Gourin. Kelig Lagrée, candidate Lutte ouvrière

Article de presse
16/05/2017

Kelig Lagrée et son suppléant Bernard Robic sont candidats pour Lutte ouvrière dans la 6e circonscription. | Ouest-France

Kelig Lagrée et son suppléant Bernard Robic sont candidats pour Lutte ouvrière dans la 6e circonscription. Kelig Lagrée et son suppléant Bernard Robic sont candidats pour Lutte ouvrière dans la 6e circonscription.
 

À 44 ans, cette enseignante représentera Lutte ouvrière dans la 6e circonscription (Hennebont-Gourin). Avec un programme au service des travailleurs.

Kelig Lagrée s’engage dans la campagne pour les élections législatives dans la 6e circonscription (Hennebont-Gourin). Elle portera les couleurs de Lutte ouvrière.

Cette enseignante de 44 ans, professeure de français au collège Pierre-et-Marie-Curie d’Hennebont, est engagée depuis une vingtaine d’années au sein de Lutte ouvrière. 

" Porte-parole des travailleurs "

Sa candidature se situe dans la droite ligne de la campagne pour la présidentielle de Nathalie Arthaud. « On assiste aujourd’hui à un mercato politicien géant, souligne Kelig Lagrée. Ce que l’on sait, c’est que le gouvernement s’attaquera aux travailleurs avec un loi El-Khomri puissance 10, une politique au service du patronat. Nous voulons défendre les intérêts de la classe ouvrière : contre les licenciements, avec un salaire minimum de 1 800 €… »

La candidate entend aller à la rencontre des travailleurs, des agriculteurs. « Si je suis élue députée, je serai la porte-parole des intérêts des travailleurs. »

Bernard Robic suppléant

Le suppléant de Kelig Lagrée est Bernard Robic, 54 ans. Retraité magasinier, il vit à Lorient et est père de deux enfants. Il milite à Lutte ouvrière depuis un an et demi. 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Ouest-France