Lannion :  Lutte ouvrière défend le monde du travail

Article de presse
19/05/2019

Martial Collet

Martial Collet est militant à Lutte ouvrière depuis 1975.

Lutte ouvrière (LO) présente une liste aux élections européennes, qui est conduite par Nathalie Arthaud et Jean-Pierre Mercier. Cette liste veut défendre « les intérêts des travailleurs contre ceux du grand capital ». Vendredi soir, Martial Collet, candidat sur cette liste, a animé une réunion publique à l’espace Sainte-Anne, à Lannion. Ce conseiller municipal de Ploufragan, qui est âgé de 59 ans, a été conseiller régional de 1998 à 2004. Ce n’est pas la première fois qu’il défend LO dans les urnes. Cet ancien ouvrier de production de Chaffoteaux, qui est en préretraite amiante après un licenciement économique en 2009, défend le camp des travailleurs depuis toujours. « Toujours sensible à l’injustice sociale et aux idées communistes », Il est militant à LO depuis 1975.

Salaire décent

Il y a deux Bretonnes à ses côtés sur la liste LO : Valérie Hamon, cheminote et Kelig Lagrée, enseignante. « C’est une liste ouvrière composée d’hommes et de femmes qui appartiennent tous au monde du travail. Ils connaissent bien leurs problèmes », résume Martial Collet. Pour inciter les électeurs à voter pour sa liste, le quinquagénaire déclare : « Le monde du travail doit se faire entendre ». La liste de Lutte ouvrière est la seule pour lui à permettre cette expression. Chaque salarié « doit disposer d’un emploi et d’un travail décent », ajoute celui qui veut interdire les licenciements dans les grandes entreprises qui se portent bien. La liste de LO souhaite également que l’activité des grands groupes soit contrôlée.