Morbihan :  Gwénaëlle Coatéval : « pour un communisme d'idées » - Hennebont

Article de presse
21/05/2012

jeudi 17 mai 2012

--------------------------------------------------------------------------------

Législatives 2012

Hennebont-Gourin. La candidate Lutte Ouvrière aux législatives n'a pas envie « qu'il n'y aitqu'une opposition à droite avec la crise qui touche de plein fouet les travailleurs ».

Entretien

Gwénaëlle Coatéval, Lanestérienne, employée d'une association d'accordéon diatonique, 42 ans.

Pourquoi êtes-vous candidate ?

On a envie qu'il n'y ait pas qu'une opposition à droite... Les mauvais coups, il va y en avoir car la crise touche de plein fouet les travailleurs. Hollande comme Sarkozy appliquent les décisions des banques, des grands capitalistes. On se présente pour défendre une candidature communiste d'idées... Aux dernières législatives, j'étais la suppléante d'Odile Picaud qui m'accompagne aujourd'hui, martelant les mêmes idées.

Concrètement ?

Nous défendons l'interdiction des licenciements dans les entreprises quand elles font des bénéfices. La répartition du travail entre tous sans diminution de salaire. L'augmentation des salaires et retraites, leur indexation sur la hausse des prix. On ne peut faire confiance aux grands patrons qui pleurent misère ! On veut le contrôle des comptes des entreprises par les travailleurs. On poursuit la campagne de Nathalie Arthaud.

Des propositionspour la circonscription ?

Le rôle d'un député, ce n'est pas forcément de défendre un bout de territoire. Les attaques viennent du national. On est d'abord travailleur plutôt qu'habitant d'Hennebont ou de Plouay. Les problèmes de logement, de chômage, de personnes âgées, c'est pas local. Quand on ferme un établissement de santé publique, c'est une décision nationale d'économie. C'est pareil quand on ferme une poste ou une classe.

Comment va se déroulervotre campagne ?

Nous assurerons une présence sur les marchés. Des distributions de tracts sont prévues devant certaines entreprises ou dans les zones artisanales là où il peut y avoir regroupement d'ouvriers. Nous envisageons un petit journal de 4 pages comme pour la Présidentielle et la diffusion très large de notre profession de foi. Les bonnes volontés peuvent nous rejoindre en nous contactant par courriel opicaud [at] yahoo [dot] fr... Nous participerons à la fête annuelle de Lutte Ouvrière le week-end de la Pentecôte à Presles dans le Val d'Oise où Nathalie Arthaud doit prendre la parole.

Et votre positionpour le second tour ?

Voyons d'abord le premier ! Nathalie Arthaud a laissé libre ses électeurs. Les électeurs ont voté utile en éliminant Sarkozy, ils peuvent maintenant voter pour leurs idées.

Eric LE MARCHAND.