Centre Hospitalier - Amilly (Loiret)

Hôpital déjà malade avant le coronavirus

Brève
18/03/2020

Comme dans tous les hôpitaux, on manque de box de soins, de médecins et de soignants aux urgences. Le nombre de lits est globalement insuffisant depuis des années. Les masques et même les gels hydro-alcooliques mis à disposition se révèlent très vite insuffisants, laissant les utilisateurs mécontents envers le personnel soignant.

Beaucoup d'agents craignent pour leur propre santé et ne se sentent pas assez protégés.

La direction a organisé avec la municipalité des réquisitions d'assistantes maternelles et l'organisation de mini-crèches et de classes de moins de 10 élèves pour solutionner les problèmes de garde pour les parents qui travaillent à l'hôpital. Mais tous les cas sont loin d'être encore résolus. Et il reste très problématique de poser un arrêt maladie pour garder un enfant ou de faire un changement d'équipe. Les mesures annoncées par Macron en ont fait bondir plus d'un. « C'est pas au moment où la vague arrive qu'il faut se préoccuper du manque de lits, de matériel et de personnel ». « On manque déjà d'ASH pour nettoyer et désinfecter les salles et le matériel comme il le faudrait, ça fait des mois qu'ils auraient du commencer à réembaucher ».

La situation est désastreuse aux soins à domicile. Les agents sont déjà aussi épuisés, pas de remplaçantes quand il en faudrait et là aussi il y a pénurie de matériel, surtout les masques. Une aide à domicile témoigne de devoir faire sa tournée de 48 personnes à voir par jour avec un stock de 50 masques en tout et pour tout pour 4 jours : un quart de ce qu'il faudrait !

Les dernières brèves