Hutchinson (Total Énergies) :  "Ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît"

Echo d'entreprise
12/05/2022

Total Énergies et Hutchinson viennent d’inviter leurs salariés à donner de un à trois jours de congés en faveur des victimes de la guerre en Ukraine. Pour chaque jour donné, Hutchinson ajoutera « généreusement » 50 euros.

Les travailleurs d’Hutchinson, comme l’ensemble des travailleurs, ne peuvent évidemment que se sentir solidaires de la population en Ukraine qui subit une guerre atroce. Mais quand c’est le patron qui se met à leur parler de mobilisation et de solidarité, ça sent l’arnaque et leur réaction est, à juste, titre la méfiance.

Quand ils exigent des salaires qui leur permettraient de vivre dignement, ce n’est plus de solidarité que le patron parle mais bien de compétitivité, prétendant que ce ne serait pas possible d’augmenter les salaires. Alors qu'à Hutchinson, les salaires à l'embauche sont au Smic, et après 10 ou 20 ans d'ancienneté, 1400 à 1500 euros primes comprises, juste de quoi vivre alors que les prix eux explosent.

La solidarité de ces patrons, c’est juste de la publicité pour se donner une image charitable, mais les travailleurs ne sont pas dupes. Au 1er trimestre 2022, le groupe pétrolier Total annonce un bénéfice record de près de 5 milliards de dollars. Un bénéfice plus élevé que prévu, bien parti pour battre le record de 2021 de 15 milliards d’euros, malgré les pertes liées aux activités de Total en Russie.

En plus de la spéculation, ces profits proviennent de l’aggravation de l’exploitation, des suppressions d’emplois, des salaires au rabais. Les cadences dans les usines Hutchinson sont toujours très hautes, impossibles à tenir dans certains secteurs. Dans certaines usines du groupe les travailleurs sont mis au chômage partiel certains jours de la semaine, et les autres jours il faut bosser comme des dingues.

C’est aux travailleurs qui ont sué ces profits, que Total et Hutchinson osent encore demander de faire le sacrifice de leurs congés, alors que ces profiteurs de guerre spéculent et s’enrichissent déjà sur leur dos et sur le sang des peuples, profitant de l’aubaine qu’est pour eux le conflit ukrainien.